JO 2024 : Baignade interdite dans les eaux de la Seine, selon cette étude

Par Nassim Terki Publié le 08/04/2024 à 13:48
La Seine JO 2024
  • L'ONG Surfrider Foundation alerte sur la concentration de bactéries au-dessus des seuils autorisant la baignade dans les eaux de la Seine.
  • Des prélèvements effectués sous les ponts Alexandre-III et de l'Alma dépassent largement les seuils recommandés.

    Qualité d'eau alarmante dans la Seine a quelques mois des Jeux Olympiques de Paris 2024, une mise en garde sérieuse a été émise.

    La qualité alarmante des eaux de la Seine met en péril les épreuves olympiques prévues pour les Jeux de Paris 2024, révèle une récente étude de l'ONG Surfrider Foundation. Avec des concentrations de bactéries dépassant largement les seuils autorisés pour la baignade.

    Un défi pour les Jeux olympiques de Paris 2024

    Des prélèvements effectués au cours des six derniers mois dans les eaux de la Seine révèlent une concentration de bactéries dépassant les seuils autorisés pour la baignade, met en garde l'ONG Surfrider Foundation, sur RMC sport/ BFM TV, à trois mois des Jeux olympiques de Paris 2024.

    L'ONG a souligné lundi l'état préoccupant des eaux de la Seine, qui accueilleront plusieurs épreuves olympiques, suite à une campagne de prélèvements réalisée sur une période de six mois. Sur 14 prélèvements effectués entre septembre 2023 et mars 2024 sous les ponts Alexandre-III et de l'Alma, futurs sites des compétitions de triathlon et de nage en eau libre, treize ont présenté des niveaux de contamination « au-dessus voire très largement au-dessus » des seuils recommandés pour la baignade.

    Les Jeux Olympiques de Paris sous haute surveillance

    Les analyses effectuées en partenariat avec le laboratoire Eau de Paris et Analy-Co ont révélé des concentrations d'Escherichia coli régulièrement supérieures à 2.000 ufc/100 ml (atteignant jusqu'à 7.250 sous le pont de l'Alma le 7 février 2024) et des entérocoques dépassant les 500 ufc/100 ml (maximum de 1.190 le 7 février). Ces résultats soulèvent des préoccupations quant à la qualité des eaux de la Seine et les risques encourus par les athlètes et les habitants à évoluer dans une eau contaminée.

    En réaction à ces constatations inquiétantes, Surfrider demande une transparence accrue et l'accès aux sites des épreuves avant et pendant les Jeux pour continuer à effectuer des prélèvements. Les épreuves de triathlon (30 et 31 juillet, 5 août) et de nage en eau libre, rebaptisée natation marathon (8 et 9 août), pourraient être impactées par des intempéries importantes pouvant détériorer la qualité de l'eau de la Seine. En août 2023, la répétition générale de l'épreuve de natation en eau libre avait dû être annulée en raison de niveaux de contamination nettement dépassés.

  • Passionné par l'écriture et la découverte de nouveaux horizons, je m'attelle à rédiger des articles sur une multitude de sujets avec curiosité et rigueur. Contribuer à la couverture de l'actualité est pour moi un véritable défi quotidien.

    Aucun commentaire à «JO 2024 : Baignade interdite dans les eaux de la Seine, selon cette étude»

    Laisser un commentaire

    Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis