Crues : vers une procédure accélérée de la reconnaissance de catastrophe naturelle

Par Lydia Amazouz Publié le 01/04/2024 à 16:20
Ville Inondée

À la suite des importantes crues enregistrées dans plusieurs départements, le ministre de l'Intérieur a lancé une procédure accélérée afin de venir en aide aux personnes touchées.
Plusieurs évacuations ont été programmées dans les départements concernés pour venir en aide aux habitants et d'éviter d'éventuels dégâts humains.

La vigilance reste de mise alors que les départements touchés continuent de surveiller étroitement la situation et de coordonner les efforts pour atténuer les impacts de ces crues.

Pendant que les départements sont confrontés à des crues importantes, les autorités françaises ont lancé une opération d'évacuation d'urgence pour venir en aide aux habitants menacés par la montée des eaux.

Plusieurs centaines d'évacuations ont eu lieu suite aux crues importantes

En effet, après le phénomène naturel qui a violemment secoué le sud-est et l'ouest de la France, ainsi que la région Rhône-Alpes, c'est au tout des départements de l’Indre-et-Loire et de la Vienne d'être emportées par une montée des eaux importante.

Depuis samedi dernier, plusieurs centaines d'évacuations ont été effectuées en Indre-et-Loire et dans la Vienne en raison des fortes crues. Un kayakiste est activement recherché depuis dimanche soir en Haute-Vienne, suite à une alerte lancée samedi au milieu de l'après-midi. Selon plusieurs témoins, le kayakiste a été aperçu en difficulté depuis la commune d'Aixe-sur-Vienne, à environ 10 kilomètres de Limoges.

Les recherches menées dimanche soir par la gendarmerie, jusqu'à la frontière avec la Charente, n'ont rien donné, malgré l'intervention d'un hélicoptère. Selon la préfecture, les recherches reprendront dès lundi matin.

D'après Météo-France, l'Indre-et-Loire reste en vigilance rouge pour la journée de lundi. Quant au département de la Vienne, il est passé du rouge à l'orange dimanche soir, rejoignant ainsi cinq autres départements.

Des évacuations encore d'actualité

Les opérations d'évacuation se sont poursuivies jusqu'à dimanche soir pour venir en aide à plusieurs centaines de personnes dans un faubourg de Chinon ainsi que dans plusieurs villages voisins en prévision de la montée des eaux de la Vienne.

Simultanément, plusieurs dizaines de camions de pompiers étaient stationnés sur le quai Danton, au bord de la Vienne en crue, ainsi que sur le pont routier reliant le centre-ville au faubourg Saint-Jacques sur la rive opposée, selon une journaliste de l'AFP.

En définitive, la préfecture d'Indre-et-Loire a annoncé que : « 750 personnes seraient potentiellement concernées par des évacuations préventives liées à la montée des eaux dans les secteurs de Chinon, Savigny-en-Véron, Beaumont-en-Véron et Saint-Germain-sur-Vienne. » Deux foyers d'hébergement d'urgence, un centre de loisirs et un gymnase « vont être armés par les associations de sécurité civile », a-t-elle affirmé, alors que plus d'une cinquantaine de sapeurs-pompiers et de gendarmes sont engagés spécifiquement pour faire face à la crise.

Procédure accélérée pour reconnaître l'état de catastrophe naturelle

En prenant cela en considération, le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, publie un tweet annonçant l'accélération de la procédure de reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. Une démarche qui risque de soulager les nombreux ménages ayant subi de grosses pertes qui pourront finalement se faire rembourser, s'ils possèdent une assurance adéquate.

Rédactrice et journaliste web, je fusionne ma passion pour les langues avec ma créativité pour produire des contenus captivants et percutants. Dotée d'un Master en Langue Anglaise et spécialisée en Linguistique et Communication, je comprends l'importance cruciale de choisir les mots justes pour transmettre des messages efficaces.