Le vol Boeing Starliner avec équipage n'aura pas lieu 

Par Nassim Terki Publié le 24/05/2024 à 08:09
Vol Boeing Starliner
Vol Boeing Starliner

Boeing et sa capsule Starliner semblent être pris dans une spirale de malchance qui retarde inlassablement leur envol vers les étoiles.

Boeing subit un nouveau revers avec le report du lancement de sa capsule Starliner pour des raisons techniques, prolongeant ainsi les déboires du constructeur aéronautique. Des retards coûteux et des défis persistants entravent le projet.

La malédiction semble s'acharner sur Boeing et sa capsule Starliner

Boeing est confronté à un nouvel obstacle dans le lancement de sa capsule CST-100 Starliner, qui a été reporté en raison d'une fuite d'hélium, selon un communiqué de la Nasa. Cette fuite a été détectée malgré le remplacement réussi d'une valve sur la fusée Atlas 5, qui devait propulser la capsule vers la Station spatiale internationale (ISS) avec à son bord les astronautes Barry Wilmore et Suni Williams.

Après des tests de pression qui ont montré une instabilité dans le système à hélium de la capsule, l'équipe d'ingénieurs de Boeing et de la Nasa est actuellement en train d'évaluer les performances et la redondance du système. Cette nouvelle complication survient après l'annulation du premier vol habité de la capsule Starliner en raison d'une anomalie sur la valve de la fusée Atlas 5.

La Nasa n'a pas encore précisé la prochaine opportunité de lancement de la capsule Starliner, affirmant que des détails supplémentaires seront communiqués une fois que la voie à suivre sera clarifiée.

Boeing, victime de turbulences spatiales

Les déconvenues s'accumulent pour la capsule de Boeing, générant d'importants retards qui ont un impact financier conséquent pour l'entreprise. Sélectionné en 2014 aux côtés du Crew Dragon de SpaceX, Boeing a commencé à perdre du terrain par rapport à son concurrent dès 2019. Alors que SpaceX a réalisé avec succès son premier vol habité vers la Station spatiale internationale (ISS) et a obtenu sa certification à la fin de l'année 2020, Boeing a connu plusieurs embûches. Son premier vol sans passagers vers l'ISS, initialement prévu il y a deux ans, a dû être repoussé. Programmé pour juillet 2023, l'essai en vol habité a été reporté au printemps 2024 en raison de la découverte de multiples anomalies.

Malheureusement, les problèmes techniques continuent de se multiplier, entraînant une augmentation significative des coûts du programme pour Boeing. Plus de 1 milliard de dollars ont ainsi été réduits des résultats du groupe depuis 2020.

Passionné par l'écriture et la découverte de nouveaux horizons, je m'attelle à rédiger des articles sur une multitude de sujets avec curiosité et rigueur. Contribuer à la couverture de l'actualité est pour moi un véritable défi quotidien.