Vague de chaleur en vue d'ici la fin mai en France ?

Par Ali Ch. Publié le 18/05/2024 à 12:06
Vague De Chaleur En France

Alors que les températures sont plutôt sous les normales pour l’entame de cette deuxième moitié de mai, de nombreux Français s’interrogent à quel climat s’attendre pour les derniers jours du mois en cours. Faudra-t-il s’attendre à des températures clémentes ou bien à l’arrivée d’une vague de chaleur sur le pays d’ici la fin mai ? Les prévisionnistes ont déjà livré leurs tendances pour les prochains jours.

Quel temps fera-t-il durant les derniers jours de mai en France ? Faut-il espérer une baisse des températures ou craindre une canicule ? Ce sont les questions que se posent de nombreux Français, qui redoutent un été précoce en ces temps marqués par le phénomène du réchauffement climatique. Des questions légitimes d’autant plus que nous ne sommes plus qu'à une quinzaine de jours de l'été 2024.

Comme le rappelle La Chaîne Météo sur son site, le mois de mai en France est caractérisé le plus souvent par un temps ensoleillé et parfois à averses. « On peut compter sur 18 journées ensoleillées, mais il faut s'attendre à 29 % du temps menacé par de la pluie généralement forte. Pour ce mois de mai, les températures minimales sont en moyenne de 11 °C et les maximales de 19 °C », explique la même source.

Une première moitié de mai « douce »

Cependant, cela reste en théorie, car de nos jours la météo devient de plus en plus capricieuse en raison des bouleversements climatiques que subit la planète. Des pics de chaleur de plus en plus précoces affectent ces dernières années la France, compte tenu du réchauffement climatique provoqué par l’activité humaine. C’est le cas durant fin avril et début mai où l’on a observé dans plusieurs régions de France, des températures anormalement élevées pour la saison.

Le seuil de 25 °C, qui caractérise un « jour de chaleur » pour les climatologues, est d’habitude atteint pour la première fois dans la saison « entre le 20 avril et le 10 mai » sur la moitié nord, rapportent nos confrères de L’Express citant Météo-France. Et la barre des 30 °C, synonyme de « forte chaleur », est généralement franchie « entre la mi-mai et la fin juin » sur l’ensemble de la métropole. Cette canicule anticipée est causée par une masse d’air chaud venue du Sahara, accompagnée d’un nuage de sable, explique la même source.

Alors que la France a connu quarante-sept vagues de chaleur, dont vingt-deux depuis 2010, Mars 2024 constitue le 26e mois d’affilée au-dessus des normales. « L’occurrence de vague de chaleur en France, qui était en moyenne d’un été tous les 5 ans avant 1989, est devenue annuelle depuis l’an 2000 », souligne encore Météo-France. Cependant, si mars et avril ont été marqués par des périodes caniculaires, le mois de mai en cours, connait des températures plutôt normales, constate le site Meteored.

Les deux premières semaines de Mai sont marquées par des conditions météo douces, mais avec l'humidité parfois très présente. D’ailleurs, comme le remarque Meteored, ces jours-ci, le climat en France est proche de l’autonome, alors qu’on est en plein printemps. « On pourrait même le qualifier de ressenti automnal lorsque les éclaircies se font absentes et que les pluies sont fréquentes » lit-on dans l’article publié mercredi 16 mai.

Une vague de chaleur en fin de mois ?

Ce climat automnal devra d’ailleurs se poursuivre, selon toujours Meteored. Pour les 5 prochains jours au moins, une goutte froide continuera à intéresser la France. Celle-ci va engendrer de nombreux passages nuageux avec un risque de précipitations. Ce temps agité peut même engendrer des inondations à la suite de grosses quantités de pluie. Côté températures, le faible ensoleillement limitera la hausse des valeurs en journée, durant les prochains jours.

Cependant, malgré ce climat instable qui devrait persister jusqu'en fin de mois, on pourrait observer une hausse des températures en France, soulignent nos confrères. En cause, la zone de temps instable se décalerait un peu plus vers l'ouest, notamment selon le modèle européen ECMWF. De fait, un flux de secteur sud-ouest à sud pourra s'inviter sur la moitié sud et est, à minima.

Faut-il alors s’inquiéter de l’arrivée d’une vague de chaleur en France lors des prochains jours ? la réponse est non. En effet, comme l’explique Meteored, les températures seront conformes à celles que l'on attend pour une toute fin de mois de mai. Quelques jours avec un peu de chaleur (25°C au moins) seraient alors possibles. Cette hausse des températures pourrait même être de courte durée. En effet, l'anticyclone ne va pas reprendre des forces, laissant place à de nouvelles dépressions et gouttes froides d'ici début juin.

Journaliste francophone. Je couvre l’actualité au quotidien sur une multitude de sujets. Je m’attelle à rapporter l’information avec objectivité.