Sci-Tech

Une voiture autonome Uber tue un piéton, l’entreprise interrompt tous les tests

Un véhicule autonome, appartenant à la société Uber, a été impliqué dans l’accident mortel d’une piétonne lundi à Tempe dans l’Arizona. Cette information a été dévoilée par l’entreprise dans un communiqué. Uber collabore avec la police pour faire toute la lumière sur ce terrible drame.

Selon des informations de 20 Minutes, une femme a perdu la vie ce lundi, dans la ville de Tempe en Arizona, lors d’une collision avec un véhicule autonome de la société Uber. L’entreprise, bien connue à travers la planète pour son service de chauffeurs indépendants, teste des voitures intelligentes, à la manière de Tesla (l’entreprise d’Elon Musk).

Un véhicule autonome fauche une piétonne dans l’Arizona

La société a publié un communiqué certains éléments de cette tragédie survenue en début de semaine. Selon Uber, « le véhicule était en mode autonome lors de la collision, avec un opérateur derrière le volant ». La voiture autonome aurait heurté « une femme qui traversait en dehors des clous ». La personne heurtée par le véhicule a été transportée à l’hôpital où elle est décédée, selon des indications de Uber.

Uber suspend tous les tests de véhicules autonomes à travers le pays et au Canada

Très peu de détails sur l’accident ont filtré. Selon de nombreux médias américains, Uber aurait pris la décision de retirer ses véhicules autonomes en circulation dans les villes de Tempe, Phoenix, Pittsburgh, San Francisco et à Toronto suite à cette collision mortelle. L’entreprise a présenté ses sincères condoléances et a tenu à apporter tout son soutien à la famille et aux proches de la victime.

Notre coeur va vers la famille de la victime. Nous coopérons avec @TempePolice et les autorités locales dans les investigations de cet incident.

Une technologie qui n’est pas sans risque

Ce n’est pas la première fois qu’une suspension des tests est décidée. L’année dernière, Uber avait déjà pris la même décision après un accident impliquant une voiture autonome dans la même ville. La collision, qui n’avait pas fait de victime fort heureusement, avait été causée par un autre véhicule conduit par un automobiliste. En 2016, un conducteur de la firme Tesla était mort après avoir percuté un poids lourd. Le mode de conduite « autopilote » de son véhicule autonome était enclenché. Une enquête avait démontré par la suite que le système n’était pas défectueux.

Cette tragédie va donc susciter de nouvelles inquiétudes sur l’intelligence artificielle et ses dangers. Les véhicules intelligents et autonomes représentent pourtant l’avenir de l’automobile. Cette technologie révolutionnaire vient malheureusement de faire une nouvelle victime aux Etats-Unis.

Publié le mardi 20 mars 2018 à 9:03, modifications mardi 20 mars 2018 à 8:49

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct