Tech

Tamagotchi : Bientôt le grand retour des petites créatures virtuelles

tamagotchi

Pour fêter ses vingt ans, les Tamagotchis font leur grand retour. Peu d’innovation cependant, il faudra jouer avec, les soigner et les nourrir, sous peine de mourir.

Beaucoup de nostalgie, peu d’innovation

À croire qu’en ce début d’année, les marques ont décidé de miser sur notre nostalgie. En effet, après le retour du Nokia 3310 et celui de la NES Mini par Nintendo, Bandaï ressort sa poule aux œufs d’or : le Tamagotchi, une toute petite créature virtuelle logée dans un porte-clef en forme d’œuf.

Peu d’innovation cependant ! Le Tamagotchi, qui fête ses 20 ans, continuera à demander beaucoup de soin et d’attention, sous peine de mourir. Cependant, selon Gameblog, les nouveaux Tamagotchis sont plus petits que leurs aînés (1cm de moins que les modèles orignaux). Ils n’affichent plus à l’écran les icônes qui permettaient à l’utilisateur de connaître les différentes actions possibles, comme jouer, soigner ou nourrir le Tamagotchi.

76 millions de Tamagotchis dans le monde

Sorti en 1996, le produit s’était écoulé, en seulement quelques mois, à 40 millions d’exemplaires dans le monde et plusieurs centaines de milliers en France. D’après Bandaï, plus de 76 millions de Tamagotchis ont été écoulés dans le monde entier depuis leur sortie.

Disponible qu’au Japon pour le moment, il devrait débarquer dans très peu de temps en Europe. Vous aurez le choix entre six minis œufs aux designs et animaux virtuels différents. Si vous voulez vous l’offrir, il faudra débourser 1500 yens, soit une quinzaine d’euros.

Même si une application existe sur les smartphones, Tamagotchi L.i.f.e., il est certain que ces petits œufs vont séduire beaucoup de nostalgiques.

Publié le vendredi 14 avril 2017 à 10:08, modifications vendredi 14 avril 2017 à 9:21

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Discuttez !

Poster un Commentaire
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Minutenews.fr Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.

Soyez le premier à commenter !

Me notifier
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
wpDiscuz

Vu sur le web

Vers le top