Sci-Tech

Réseaux sociaux : Qu’est-ce que le « Snapchat Dysmorphia » ?

Vous adorez votre visage une fois que vous le voyez à travers un filtre Snapchat ? Faite attention de ne pas attraper le « Snapchat Dysmorphia ».

Ce n’est plus un secret pour personne, sur les réseaux sociaux, les utilisateurs n’hésitent pas à dévoiler une image sublimée de leur réalité. Et pour embellir leur quotidien et le faire paraître plus idéal qu’il ne l’est réellement, plusieurs outils sont mis à leur disposition.

Si de nombreuses applications ont vu le jour afin de s’appliquer du maquillage artificiellement ou bien s’amincir le visage, il existe des réseaux sociaux qui proposent des filtres qui permettent de modifier son apparence. C’est notamment le cas de Snapchat. Le réseau social propose divers filtres qui, bien souvent, lissent la peau et amincissent les traits tout en agrandissant les yeux soudainement devenus plus lumineux.

Voir son image sublimée de la sorte peut provoquer des troubles allant jusqu’à ce qui a été appeler le « Snapchat Dysmorphia ».

Suis-je touché par le « Snapchat Dysmorphia » ?

Si vous n’avez pas envie de passer par la chirurgie esthétique, rassurez-vous, vous n’êtes pas encore touché par ce syndrome. En effet, celui-ci concerne les utilisateurs de Snapchat qui se rendent chez un chirurgien esthétique afin de ressembler à cette version 2.0 d’eux-mêmes qu’ils voient à travers les filtres de l’application.

C’est à nos confrères de The Sun que le docteur Matthew Schulman s’est confié :

Tout le monde ne va pas aussi loin, mais dans leur tête, c’est ce à quoi ils veulent ressembler. Ils viennent vers moi et me demandent : « je veux une peau plus lisse, je veux que mes yeux soient plus ouverts, je veux des lèvres plus pulpeuses. »

La psychologue Renne Engeln a quant à elle apporté quelques précisions au Huffington Post. Selon elle, les stars qui utilisent également massivement ces filtres n’aident en rien leurs fans.

Non seulement vous devez vous comparer à ces images parfaites de modèles, mais en plus, vous êtes face à cette comparaison quotidienne de votre personne à cette image – intentionnellement ou non – fausse que vous présentez sur les réseaux sociaux. C’est juste une façon de plus d’avoir l’impression de ne pas être à la hauteur.

Pour rappel, la dysmorphophobie est un trouble psychologique. Les sujets atteints de ce trouble ont une préoccupation exagérée concernant un ou plusieurs défauts physiques, qu’ils soient réels ou non.

Publié le lundi 18 mars 2019 à 15:11, modifications lundi 18 mars 2019 à 15:11

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct