Sci-Tech

Pokemon GO : Il porte plainte contre les joueurs !

Première plainte officielle contre l’application Pokémon Go ! Cette application qui fait des émules depuis son lancement ne fait pas que des heureux. Preuve en est avec Jeffrey Marder qui poursuit les concepteurs du jeu en justice.

Téléchargé en masse, Pokémon Go tient le monde entier en haleine. Ce jeu en réalité augmentée (quand on vous disait que c’était un secteur prometteur, hein !) a déclenché un phénomène de société planétaire. Et pour cause, depuis sa sortie, c’est la cohue dans les lieux publics !

Vous avez sûrement croisé au cours de votre journée des personnes déambulant les rues et investissant les lieux publics parfois à leurs risques et périls à la recherche de créatures virtuelles. Sachez que tous n’adhèrent pas au concept et sont agacés comme Jeffrey Marder qui a décidé de porter plainte. Une première. Il faut dire que ce dernier en a ras la casquette notamment à cause du comportement indécent de certains joueurs !

Originaire de West Orange (New Jersey), il ne supporte plus de voir des joueurs empiéter chaque jour son jardin et chasser des Pokémons. Selon Jeffrey,

Au moins cinq personnes ont tapé à sa porte, demandant l’accès au jardin parce que l’application avait placé des Pokémons à attraper dans son lieu de résidence.

Il ajoute dans sa plainte :

Les accusés ont montré un mépris flagrant des conséquences en peuplant le monde réel de Pokémons sans demander l’approbation des propriétaires de résidences privées.

L’application Pokemon Go a son lot de mésaventures un peu partout dans le monde: une église transformée en arène de combats Pokemon, un commissariat australien pris d’assaut par des chasseurs Pokemon, des joueurs rôdant la nuit dans les zoos et plus choquant les chasses improvisées dans les lieux de mémoire ou encore de cultes. Et la liste est longue.

Jeffrey Marder n’est pas le seul mécontent et d’autres personnes ont suivi le mouvement. Les plaignants ont décidé de partir en croisade contre les chasseurs de pokemon en déposant une plainte collective pour réclamer 5 millions de dollars de dommages et intérêts.

Aucune règle n’existe dans Pokemon Go et c’est bien là le problème. Pensez-vous que les concepteurs du jeu peuvent se dégager de toute responsabilité ? Peut-on vraiment porter plainte contre Pokémon Go ?

Publié le jeudi 4 août 2016 à 14:46, modifications jeudi 4 août 2016 à 12:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !