Sci-Tech

PewDiePie ne ferme pas sa chaîne Youtube : “C’était une blague !”

Il fallait s’y attendre. Le youTubeur PewDiePie n’a pas fermé sa chaîne comme il l’avait promis s’il atteignait 50 millions d’abonnés. Quelques heures plus tard, il a remercié tout le monde en précisant que c’était une blague.

Comme il fallait s’y attendre, PewDiePie n’a pas supprimé sa chaîne lucrative Youtube. Et oui, ce n’était qu’une opération pour gagner plus d’abonnés… Et l’occasion de se payer la tête des médias qui sont tombés dans le panneau.

C’était une blague de PewDiePie

Le célèbre YouTubeur PewDiePie, de son vrai nom Felix Arvid Ulf Kjellberg, a annoncé qu’il allait supprimer sa chaîne. Une déclaration qui a fait couler beaucoup d’encre. Et pour cause, pourquoi l’un des YouTubeurs les mieux payés de la planète se passerait-il de son principal gagne pain ? Rappelons au passage qu’il est très apprécié par la communauté de gamers. De plus, il avait même sa propre série sur YouTubeRed. Preuve en est que sa notoriété n’est plus à démontrer. Mais voilà, un jour, il a décidé de pousser un coup de gueule contre la plateforme de vidéo.

À 50 millions d’abonnés, je supprime ma chaîne.

A-t-il promis. Comme le rapporte Mashable, beaucoup de gens y ont cru, mais finalement c’était un canular.

YouTube a tué ma chaîne

Dans une vidéo vue 15 millions de fois, le suédois de 27 ans justifie son acte par des changements d’algorithmes qui lui font perdre des vues sur ses vidéos. Il accuse notamment YouTube de vouloir tuer sa chaîne en réduisant son exposition et lui faire perdre des abonnés.

Des déclarations qu’il fallait donc prendre avec des pincettes. D’abord parce qu’une suppression définitive de ses vidéos lui ferait perdre des millions (en 2016, il a gagné plus de 15 millions d’euros grâce aux publicités). Ensuite parce que la barre des 50 millions d’abonnés c’était… pour gagner encore plus d’argent.

Merci les gars !

Vendredi 9 décembre 2016 vers 17h30 (heure française), PewDiePie a publié une vidéo intitulée Supprimer ma chaîne.

Il a ainsi fait sa fausse annonce d’adieu :

Merci les gars, nous avons atteint 50 millions grâce à votre aide.

Et d’ajouter avec humour :

Merci pour les 50 millions d’abonnés. Je supprime à 100 millions.

Beaucoup sont tombés dans le panneau. Une opération clickbait plutôt réussie au cas où vous doutiez encore de son talent.

Publié le samedi 10 décembre 2016 à 9:00, modifications samedi 10 décembre 2016 à 17:25

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !