Sci-Tech

Nintendo : Quand Little Mac fait de la politique forcée avec le Front National

Etre chargé de communication pour un parti politique et fan de Nintendo ne font visiblement pas bon ménage. Little Mac s’engage en politique et fait la polémique ! Enfin, c’est ce qu’a laissé croire une affiche d’un candidat Front National aux élections régionales. 

Comme le rapporte le site Gameblog, une affiche électorale a fait beaucoup parler d’elle sur la toile ces derniers jours. Ceux qui possèdent la fameuse carte d’électeur doivent savoir que les élections pour les prochaines régionales se dérouleront dans les prochains mois : les 6 et 13 décembre 2015. L’occasion pour les différents candidats qui se présentent aux 13 postes de présidents de région de mener une vaste campagne de promotion comme Christophe Boudot, tête de liste du Front National en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Son affiche de campagne a été la risée du web si on peut dire. Le Front National a embarqué Nintendo dans sa croisade électorale. L’affiche incriminée par les internautes reprend à l’identique un artwork promotionnel de Little Mac du jeu Punch-Out. On appelle cela du plagiat. L’action marketing est plutôt réussie et a eu son effet coup de poing. Nintendo n’a pas réagi mais l’auteur de cette affiche l’a immédiatement retirée face l’ampleur de la polémique.

Mais le mal est fait. L’affiche a eu le temps de faire le tour des réseaux sociaux et est moquée par de nombreux internautes, notamment les fans de Nintendo. Comme dirait Gameblog

Ça sent le KO technique…

En France, le plagiat est puni de 3 ans d’emprisonnement et passible d’une amende de 300 000 euros. Ça peut coûter très cher pour une simple campagne électorale. On vous laisse découvrir les deux affiches.

Publié le jeudi 15 octobre 2015 à 17:33, modifications jeudi 15 octobre 2015 à 17:33

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !