Sci-Tech

Netflix essaie de court-circuiter le store Apple

Se dirige-t-on vers une guerre commerciale entre Apple et Netflix ?

Et si Netflix arrivait à ne plus rien payer à Apple ? Autant dire que l’idée doit paraître sacrément séduisante du coté de la plateforme vidéo. Techniquement cela semble possible. Mais, Netflix ira-t-il jusqu’au bout ? La réponse sans doute dans quelques mois.

Contourner le paiement Itunes ?

C’est la petite manipulation qui est en cours du côté de Netflix et qui ne doit pas vraiment plaire à la marque à la pomme. Le service de streaming vidéo propose bien entendu une application sur l’App Store de la marque à la pomme. Mais, la règle du jeu est relativement simple. Il faut verser 30% de commission à Apple. Une véritable rente pour l’entreprise sans qu’elle n’ait rien à faire ou presque. A l’heure actuelle, pour un service comme Netflix, elle fait payer 30% pour la première année et 15% les années suivantes pour le renouvellement.

Mais, dans actuellement 33 pays selon le site Techcrunch (dont la France), l’application tente de faire l’impasse sur ce prélèvement au moment du payement en contournant Itunes. Comment ? En redirigeant ses clients. Concrètement au moment de payer, les utilisateurs sont redirigés vers le site mobile plutôt que vers l’application. Une stratégie déjà adoptée sur Android il y a quelques mois.

Une obligation concurrentielle ?

Pour l’instant, du côté de Netflix, il ne s’agirait qu’un test à petite échelle. L’opération a été lancée en juin avec 10 pays puis 23 au début du mois. Cela devrait continuer jusqu’à fin septembre. Reste à voir si une telle approche sera généralisée ensuite. Cela représente tout de même certains risques. En effet, les utilisateurs apprécient aussi le fait de passer directement par l’application. Une démarche plus rapide que par un navigateur. C’est plus intuitif. Surtout, du côté de l’utilisateur le gain financier est nul.

Bien sûr, cela pourrait être intéressant à terme si Netflix propose des aménagements tarifaires prenant en compte cette économie réalisée par le service. La démarche de la plateforme n’est toutefois pas neuve. Spotitfy a fait de même. Or, Netflix et Spotify ont un point commun, ils sont en concurrence directe avec Apple depuis quelques temps. Enrichir Apple n’a donc pas vraiment de sens dans une telle situation…

Publié le mercredi 22 août 2018 à 18:55, modifications mercredi 22 août 2018 à 11:52

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !