Sci-Tech

Megaupload va-t-il renaître de ses cendres ?

Le site Megaupload pourrait bien faire son retour en version 2.0 à partir de janvier 2017.

Megaupload a été l’un des sites qui bouleversé l’histoire d’internet.

Souvenez-vous, la plateforme créée en 2005 par le Germano-Finlandais Kim Dotcom, de son vrai nom Kim Schmitz, permettait aux internautes de mettre en ligne tous les types de fichiers. Ces derniers étaient limités à 1 Go pour les utilisateurs sans engagement et sans limite pour les utilisateurs Premium.

Accusé d’avoir enfreint de nombreuses lois soumises aux droits d’auteur, le site avait été fermé le 19 janvier 2012 par le département de Justice des Etats-Unis. Cette fermeture s’inscrivait dans le cadre d’une vaste campagne anti-piratage lancée en juin 2010.

Dans la foulée, Kim Dotcom avait été arrêté, avant d’être libéré sous caution. Il fait depuis l’objet d’une procédure d’extradition vers les Etats-Unis. Pays dans lequel il est toujours accusé, entre autres, de violation de propriété intellectuelle, de fraude et de blanchiment d’argent et où il risque jusqu’à 20 ans de prison.

Ainsi, cinq ans plus tard, la renaissance du site semblait illusoire. Pourtant c’est Kim Dotcom qui l’a lui même annoncé ce vendredi 8 juillet sur son compte Twitter :

Megaupload vous manque ? Il revient mes amis. Plus gros et meilleur qu’avant.

Le turbulent créateur du site de partage de fichiers a ainsi révélé qu’un Megaupload 2.0 serait lancé en janvier 2017. Il s’agit d’une date hautement symbolique puisque cette renaissance se produira tout juste cinq ans après sa disparition.

Si l’ancien hacker avait tenté de relancer un autre service de stockage, baptisé Mega, le succès n’avait jamais été à la hauteur de celui de Megaupload.

Alors que tous les détails de cette nouvelle version sont encore inconnus, le site TorrentFreak a révélé que le nouveau site devrait 100Go de stockage gratuit. Ainsi qu’une synchronisation avec tout type d’appareil et sans aucune limite de transfert.

Une information qui pourrait intéresser de nombreux utilisateurs de l’ancienne version. En effet, Kim Dotcom a expliqué que la plateforme pourra proposer à ses anciens abonnés de retrouver toutes les données qui ont été rendues inaccessibles depuis la fermeture de Megaupload par le FBI.

La majorité des comptes Megaupload seront de nouveaux disponibles en mode premium sur le nouveau site.

Bien sûr, Megaupload 2.0 n’hébergera pas de serveurs aux États-Unis ou n’utilisera pas de domaines sous contrôle US. Pour échapper à l’Empire de la surveillance de masse.

A précisé Kim Dotcom, en ajoutant que le nouveau nom de la plateforme « fera plaisir aux gens ».

On a hâte d’en savoir plus.

Publié le dimanche 10 juillet 2016 à 16:07, modifications dimanche 10 juillet 2016 à 16:07

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !