Sci-Tech

L’intelligence artificielle de Google a créé sa première musique

Est-ce que les machines sont capables de devenir des artistes ? Google essaye d’apporter une réponse avec Magenta, un projet d’intelligence artificielle pour la création artistique.

Il a peu, Google a démontré que dans le domaine de l’intelligence artificielle, il était à la pointe de la technologie. Sa machine a réussi l’exploit de battre les meilleurs champions du monde du jeu de Go.

Fort de ce succès, le géant américain avait annoncé qu’il allait apprendre à sa machine l’art de la musique pour la transformer en artiste.

Ainsi, le projet Magenta utilise le moteur d’intelligence artificielle TensorFlow, que Google a créé et surtout rendu disponible à tous les programmeurs à la fin de l’année 2015.

Et voici la première création : il s’agit d’une mélodie au piano, conçue à partir de quatre notes.

Si à l’écoute, le morceau fait penser à une ancienne sonnerie d’un vieux téléphone, la rythmique a été ensuite ajoutée par des musiciens pour la rendre plus attractive.

Bien que les chercheurs n’aient pas donné beaucoup d’informations sur la phase d’apprentissage qui a précédé la génération de ce morceau de 90 secondes, ils ont malgré tout indiqué avoir utilisé des fichiers musicaux MIDI, un format utilisé dans l’informatique musicale.

Magenta a également fait l’objet d’une démonstration pendant le Moogfest, un festival de musique et de technologie qui s’est déroulée fin mai aux Etats-Unis. Au delà de cette première création, le projet Magenta a pour ambition de fédérer une communauté de chercheurs, de programmeurs, mais aussi et surtout des artistes. Pour ce faire, Google a pourvu Magenta d’outils open source pour générer de la musique et de la vidéo.

A présent, les développeurs souhaitent étendre leurs travaux à la peinture ou à l’écriture.

Publié le vendredi 3 juin 2016 à 11:34, modifications vendredi 3 juin 2016 à 10:36

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !