Sci-Tech

Les télévisions connectées de Samsung capables d’espionner les utilisateurs ?

La technologie fait parfois des merveilles, la preuve en est avec les objets connectés. Ces derniers ont révolutionné notre quotidien. Tout est connecté : de la voiture, au simple porte-clés, impossible d’échapper à la vague Internet of Things plus connue sous l’appellation #IoT. Certains pensent que les objets connectés peuvent représenter un danger. Dernier exemple en date : les télés intelligentes de Samsung. Ces dernières seraient capables d’espionner l’utilisateur.

Une révélation qui crée des remous chez les consommateurs. Et pour cause, Samsung conseille aux utilisateurs de ne pas discuter

De choses personnelles ou sensibles

Devant leur écran car les données peuvent être enregistrées à leur insu. La Smart TV est dotée de commandes vocales capables d’enregistrer des discussions privées retransmises par la suite à un service tierce. Une annonce qui a provoqué l’inquiétude des téléspectateurs concernant l’utilisation de la Smart TV, la télévision connectée de la marque. Doit-on vraiment avoir peur pour notre vie privée ?

Sur la plateforme Reddit, des internautes se sont indignés du contenu des conditions d’utilisation des télévisions connectées Samsung. Sur le site en anglais, on peut lire :

Certaines de vos commandes peuvent être transmises à un service tierce afin de convertir une parole en texte. Si vous discutez d’informations personnelles ou sensibles, elles pourront être enregistrées et transmises grâce à la reconnaissance vocale.

En France, le site de Samsung se garde bien de dévoiler ces détails et précise vaguement que :

Certaines fonctionnalités de la télévision connectée peuvent ne pas être disponibles sans un consentement exprès à la collecte et à l’utilisation des données personnelles.

Suite à l’ampleur de la polémique, Samsung s’est exprimé :

Nous prenons la vie privée de nos consommateurs très au sérieux.

Selon la firme, il n’y a pas de violation des données privées des utilisateurs ni d’affaire d’espionnage. Les utilisateurs peuvent désactiver cette option en déconnectant le téléviseur d’Internet s’ils le veulent. D’autres données sont par contre collectées et analysées comme les recherches effectuées par clavier.

Les seules informations qui sont analysées consistent en des ordres relatifs à la télévision ou des mots clés de recherche.

Samsung n’est pas le premier constructeur à être dans la ligne de mire des consommateurs. LG en a fait les frais en novembre 2013. Un blogueur anglais avait accusé les télévisions connectées de LG d’espionnage. Selon lui, des publicités ciblées lui ont été proposées, preuve que son appareil enregistrait à son insu des données personnelles. Face au tollé, LG avait autorisé la désactivation de cette collecte de données.

Doit-on se méfier des objets connectés ? Qu’en pense Edouard Snowden ? Après Apple accusé d’intégrer un logiciel espion sur les iPhones, c’est maintenant au tour au géant Sud Coréen de subir les critiques des utilisateurs.

Publié le lundi 9 février 2015 à 12:29, modifications lundi 9 février 2015 à 12:29

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !