Sci-Tech

Les jours sur Terre deviennent de plus en plus long à cause de la gravité de la lune

C’est le phénomène d’écartement de la Lune par rapport à la Terre qui permet d’expliquer ce phénomène étonnant.

Une nouvelle étude retraçant l’histoire de la terre a permis de prouver que les jours sur Terre deviennent de plus en plus longs au cours des années. En effet, la lune s’écarte petit à petit de la Terre depuis son apparition, ce qui ralentit la vitesse de rotation de notre planète.

Une découverte passionnante

À cause de ce phénomène d’écartement de la lune, le temps de rotation de la terre sur elle-même s’est allongé de 6 heures au cours des 1,4 derniers milliards d’années. En effet, À cette époque un jour durait seulement 18 heures sur Terre.

Lorsque la Lune était plus proche de la surface de la Terre, son pouvoir d’attraction gravitationnelle rendait la rotation de la Terre plus rapide. D’après le professeur Stephen Meyers de l’université du Wisconsin, et également coauteur de l’étude, ce phénomène s’apparente au ralentissement d’un skateur qui écarte peu à peu les bras sur un chemin rectiligne.

Pour faire cette découverte, les scientifiques de l’équipe de Stephen Meyers ont utilisé un modèle statistique complexe qui prend en compte des données géologiques et astronomiques pour retracer le passé de la terre et de sa lune. Ce procédé, nommé astrochronologie, leur a permis de prouver que c’est l’attraction de la lune qui a généré ce phénomène.

Le mouvement des astres transforme la Terre

Des variations infinitésimales dans le mouvement des astres, que ce soit les planètes ou le soleil, finissent par avoir des répercussions importantes sur la Terre lorsqu’on s’intéresse à des périodes très longues. Par le passé il était impossible de comprendre ces modifications, mais grâce à la nouvelle technique employée par l’équipe de scientifiques, nous pouvons maintenant mieux les étudier.

Ainsi, la Lune s’écarte de la Terre d’une distance de 3,82 cm par an, d’après les calculs des scientifiques. Mais si l’on applique cette théorie à la lettre, la Lune aurait été tellement proche de la Terre il y a 1,5 milliards d’années que la force gravitationnelle de celle-ci aurait dû détruire la lune…

Cela montre donc que les observations des scientifiques sont à prendre avec précaution. Leur étude a toutefois le mérite de prédire les grandes lignes de l’évolution future des axes de rotation de la Terre.

Publié le lundi 11 juin 2018 à 15:22, modifications lundi 11 juin 2018 à 15:24

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !