Sci-Tech

La Chine travaille sur un avion qui pourrait voler à 6.000 km/h !

L’avion pourrait ainsi relier Pékin et New-York en 2 heures.

C’est une distance qu’on a du mal à réaliser : 6.000 kilomètres ! Pour vous donner un ordre d’idée, c’est à peu de chose près celle qui sépare Paris de Toronto au Canada, de Kinshasa en République Démocratique du Congo ou de Washington aux Etats-Unis. Autant de distances qu’il serait possible de réaliser en 1 heure avec le nouveau projet d’avion développé en Chine.

Une cinquantaine de passagers

On vous parlait il y a quelques jours du Son of Concorde, un projet d’avion permettant de relier Londres à New-York en 3 heures. Selon, le média américain Inquisitr, il serait déjà dépassé ! En effet, des chercheurs chinois travaillent à un projet avion hypersonique capable de transporter des passagers et du chargement. L’objectif ? Relier Beijing à New York en 2h, soit une vitesse de près de 6000 km/h. Pour l’instant, l’objectif serait de transporter 50 personnes.

Baptisé I-plane (rien à voir avec l’iPhone), l’engin serait composé de deux ailes courtes dirigées vers l’avant et d’une troisième en forme de triangle située sur le dessus. Une combinaison très spéciale qui permettrait à la fois de réduire la friction et les turbulences mais aussi d’améliorer la poussée. Un modèle aurait déjà été testé dans des tunnels à vent spécifiquement construits pour tester des prototypes d’armes chinoises hypersoniques.

Un avion civil ou militaire ?

C’est là que résident une partie des inquiétudes américaines. Si l’étude a été publiée dans la très sérieuse revue “Physics, Mechanics and Astronomy”, l’équipe serait en fait la même que celle qui développe le programme militaire hypersonique chinois. Si des usages civils sont mis en avant, difficile de ne pas penser aussi aux applications militaires.

Les technologies hypersoniques sont actuellement au cœur d’une véritable course militaire entre les grandes puissances. A terme elles pourraient permettre de frapper n’importe où très vite. Un concepteur d’avion militaires chinois n’hésite pas à parler de bombardier hypersonique.

Publié le lundi 26 février 2018 à 14:56, modifications lundi 26 février 2018 à 14:51

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !