Sci-Tech

Jupiter : Mise en orbite réussie pour la sonde Juno

Après un voyage de cinq ans et près de trois milliards de kilomètres, la sonde Juno a atteint l’orbite de Jupiter ce mardi 5 juillet.

Le 5 août 2011, la sonde Juno de la Nasa quittait la Terre pour rejoindre Jupiter, la plus grande planète du système solaire. Le périple a touché sa fin ce mardi 5 juillet à 5h18 (heure française) après 2,7 milliards de kilomètres.

Propulsée à 64 km/seconde au moyen de l’énergie solaire, le vaisseau de 3,6 tonnes a mis en marche son moteur principal pendant 35 minutes pour freiner sa course et être happée par la gravité de Jupiter. Il a donc réussi son insertion dans l’orbite polaire de 53,5 jours.

C’est la sonde Juno, elle-même, qui a annoncé son arrivée sur son compte Twitter, ensuite relayée en direct par la Nasa.

Bienvenue à Jupiter !

A félicité un commentateur de la mission au Jet Propulsion Laboratory de la Nasa à Pasadena (en Californie).

Nous sommes autour de Jupiter

S’est ensuite réjouit Scott Bolton, le responsable scientifique de la mission au Southwest Research Institute à San Antonio (en Californie).

À présent et après deux révolutions de 53,5 jours, la sonde Juno va se placer à partir d’octobre prochain dans une orbite de 14 jours. Le vaisseau va passer plus de 18 mois autour de la géante gazeuse, dissimulée sous une épaisse couche nuageuse. Il la survolera 37 fois pour étudier son atmosphère, ses gigantesques aurores boréales, son immense tâche rouge. Mais la principale mission de la sonde sera de percer les secrets qui entourent sa composition, sa structure thermique et son environnement ionisé.

Ainsi, non seulement Juno permettra de lever le voile sur les zones d’ombre de Jupiter, mais la sonde devrait également fournir de nouveaux indices sur les conditions qui régnaient au commencement du système solaire.

Ces quelques mois d’études ne seront pas de tout repos pour la sonde. L’atmosphère de Jupiter étant composée à 90% d’hydrogène, elle agit comme un puissant conducteur électrique. Cette électricité combinée à la rapide rotation de Jupiter génère un champ magnétique très puissant et peut menacer Juno. En outre, la sonde va également devoir traverser la ceinture de débris.

juno schéma

Dans 18 mois, lorsque ses missions seront effectuées, la sonde Juno va allumer une dernière fois ses moteurs pour pénétrer dans l’atmosphère de Jupiter dans laquelle elle sera pulvérisée sous l’effet de la pression et de la chaleur.

Publié le mardi 5 juillet 2016 à 13:42, modifications mardi 5 juillet 2016 à 13:50

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !