Sci-Tech

Facebook rachète FacioMetrics spécialiste de la reconnaissance faciale

Pour concurrencer Snapchat, le réseau social Facebook a annoncé mercredi 16 novembre 2016 le rachat de la startup américaine FacioMetrics, spécialisée dans les technologies de reconnaissance faciale.

Afin de contrer Snapchat l’application préférée des jeunes, Facebook a fait l’acquisition de la start-up FacioMetrics spécialisée dans l’intelligence artificielle et en particulier la reconnaissance faciale. FacioMetrics est née de travaux de recherche à l’université de Carnegie Mellon sur l’utilisation de l’intelligence artificielle pour faire de la reconnaissance faciale, et a développé des technologies intégrées à des applications mobiles.

Facebook compte exploiter sa technologie pour permettre d’ajouter des effets visuels amusants aux photos et vidéos comme le rapporte Zdnet.

FacioMetrics répond à l’intérêt et à la demande croissante pour l’analyse des images de visages, avec toutes sortes d’applications incluant la réalité augmentée et virtuelle, l’animation, la mesure des réactions d’une audience, et d’autres encore. La manière dont les gens partagent et communiquent est en train de changer, et des choses comme les masques et d’autres effets permettent aux gens de s’exprimer de manière ludique et créative

A indiqué son patron-fondateur, Fernando De la Torre.

Une fois de plus, les usages envisagés rappellent des fonctionnalités existant sur Snapchat. Après avoir tenté sans succès de racheter Snapchat puis de le copier avec les stories de WhatsApp, Facebook tente de défier son éternel rival Snapchat.

Le site spécialisé TechCrunch imagine des possibilités plus futuristes sur l’utilisation de FacioMetrics comme pouvoir “liker” une publication Facebook juste en souriant, par exemple. Le réseau social pourrait aussi se servir de la technologie de FacioMetrics pour rendre plus réalistes les avatars des joueurs utilisant son casque de réalité virtuelle Oculus Rift.

Au Web Summit qui s’est tenu à Lisbonne jusqu’au 10 novembre dernier, Facebook avait déjà montré son intérêt pour l’intelligence artificielle et la réalité virtuelle.

Publié le jeudi 17 novembre 2016 à 15:41, modifications jeudi 17 novembre 2016 à 15:43

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !