Sci-Tech

La clé de la vie sur Mars trouvée grâce à un désert d’Amérique du Sud ?

Les conditions de vie y sont similaires à celles de la Planète Rouge

Le mystère de la vie sur Mars résolu grâce au désert d'Atacama ?

L’étude du désert d’Atacama va-t-elle nous permettre de percer le mystère de la vie sur Mars ? C’est ce que pensent des scientifiques allemands qui ont découvert que des bactéries avaient survécu dans le désert malgré l’absence d’eau.

Le désert d’Atacama en Amérique du Sud est l’une des régions les plus sèches de la planète. Malgré une absence quasi totale d’eau, des bactéries parviennent à survivre. L’étude de cette région pourrait-elle permettre de résoudre le mystère d’une possible vie sur Mars ?

D’après des travaux publiés dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), les conditions de vie sur la Planète Rouge et dans le désert d’Atacama sont similaires. Les scientifiques pourraient donc utiliser ce lieu aride, situé entre le Chili et le Pérou, pour continuer d’étudier la planète Mars.

Des micro-organismes de la planète Mars ont-ils pu survivre ?

Les chercheurs ont constaté que des micro-organismes provenant du désert d’Atacama se réactivaient au contact de l’eau. Ils ont en effet pu s’en rendre compte lorsque la pluie est tombée subitement alors qu’ils l’exploraient en 2015. En revenant dans le désert en 2016 et 2017, ils ont découvert que ces bactéries retombaient dans une phase d’endormissement. Les micro-organismes restaient donc bien vivants.

Dirk Schulze-Makuch, professeur et planétologue à l’université technique de Berlin, est le principal auteur de l’étude. Il a déclaré à propos de ses travaux, dans une déclaration rapportée par Le Monde :

Nous pensons que ces communautés microbiennes peuvent sommeiller pendant des centaines, voire des milliers d’années dans des conditions très proches de ce qu’on trouverait sur une planète comme Mars, avant de revenir à la vie quand il pleut

Des océans et mers étaient présents sur Mars il y a des milliards d’années. Les probabilités qu’il y ait pu avoir de la vie sur la Planète Rouge sont donc grandes. Quand Mars est devenue froide et aride, des micro-organismes auraient très bien pu retomber eux aussi en phase d’endormissement.

L’atterrissage d’un robot prévu sur Mars en 2021, dans le cadre de la mission Exomars, pourrait permettre d’en savoir davantage. Le robot aura pour objectif de faire des prélèvements après avoir creusé le sol sur une profondeur de deux mètres. Il nous permettra peut-être de percer enfin le mystère de la vie sur la Planète Rouge.

Par ailleurs, une autre découverte scientifique a récemment été faite en Amérique du Sud. Au Pérou, l’énigme des crânes allongés a en effet enfin été résolue.

Publié le mercredi 28 février 2018 à 9:12, modifications mercredi 28 février 2018 à 8:58

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !