Sci-Tech

Attention, le porno est très dangereux pour votre smartphone Android

Regarder du porno sur votre smartphone Android n’est pas sans risques selon une étude du Kaspersky Lab.

Avec plus de 75% du marché des smartphones, Android est une cible de choix pour les pirates. Et comme toujours, le sexe constitue une façon aisée de piéger les utilisateurs ! La prudence doit être de mise alors que les attaques sont de plus en plus nombreuses selon une étude publiée par le Kaspersky Lab.

Plus de 1,2 millions d’attaques liées au porno

Selon l’entreprise spécialisée dans la sécurité informatique, 4.9 millions d’utilisateurs Android ont été confrontés à un malware sur leur smartphone Android en 2017. Et 1,2 millions d’entre eux, l’ont été à cause d’une application ou d’un site pornographique !

Plusieurs grandes familles de malwares ont été identifiées par le Kaspersky Lab.

  • Les clickers
  • Les chevaux de Troie bancaires
  • Les ransomwares
  • Les rooting Trojans
  • Les SMS premium
  • Les fausses inscriptions

Les trois premiers de cette liste regroupent à eux seuls 90% des attaques. Au premier rang, les “clickers” représentent eux plus de 45% des malwares. Leur concept est relativement simple. Ils vous font ouvrir une page et cliquer sans que ne vous en rendiez compte. Un procédé qui va vous coûter vos données ou encore vous faire souscrire à un abonnement. Rien de bien neuf toutefois, comme l’explique l’entreprise, le porno est utilisé pour des malwares depuis les débuts du contenu pour adulte sur internet !

Comment bien vous protéger ?

Tout ça c’est bien beau, mais comment vous protéger ou au moins réduire les risques ? Bien sûr, la solution la plus simple, serait de ne plus consulter de porno sur votre smartphone. Mais, il reste encore 3,7 millions de malwares non liés à la pornographie selon l’étude de Kaspersky Lab. Le plus simple est donc d’appliquer quelques conseils de sécurité de base, pour vous prémunir dans toutes les conditions.

Par exemple, évitez d’installer des applications qui ne sont pas issues du Google Play Store ou qui ne vous semblent pas sûres/officielles. Une fausse application porno a été utilisée par un groupe de hackers pour voler presque 1 million de dollars en 2017. Dans le doute, utilisez la même logique quand vous visitez des sites webs pornographiques. Vérifiez bien l’adresse afin de vous assurer qu’il s’agit du site officiel et pas d’une copie infestée de malwares. Un conseil qui est tout autant applicable sur votre smartphone que sur votre ordinateur.

 

Publié le samedi 3 février 2018 à 15:48, modifications samedi 3 février 2018 à 11:01

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !