Que sait-on de la « super-Terre infernale » d'après les dernières observations ?

Par Nassim Terki Publié le 14/05/2024 à 13:12
Super Terre Infernale

La planète 55 Cancri e est une super-Terre en orbite autour de l'étoile 55 Cancri A, située dans la constellation du Cancer. Les observations de JWST remettent en question nos connaissances sur l'évolution des planètes et ouvre de nouvelles perspectives pour l'étude des exoplanètes.

À la découverte de la mystérieuse super-Terre 55 Cancri e, où l'inattendu rencontre l'inexploré dans les confins lointains de l'univers.

Les derniers mystères révélés par l'exoplanète infernale 55 Cancri e. Une super-terre aux aspects fascinants située à seulement 40 années-lumière de notre système solaire, offrant des surprises inattendues aux astronomes de par sa proximité extrême avec son étoile hôte.

55 Cancri e dévoile son atmosphère riche en carbone

La planète 55 Cancri e, également connue sous les noms de Rho1 Cancri (A)e, HD 75732 (A)e ou Janssen, est une super-Terre en orbite autour de l'étoile 55 Cancri A, située à 40 années-lumière du Soleil dans la constellation du Cancer. Cette exoplanète est célèbre pour être la planète la plus proche de son étoile connue à ce jour, se trouvant à une distance 60 fois plus proche que la Terre du Soleil. Elle accomplit une révolution complète en seulement 18 heures.

55 Cancri e a été découverte en 2004 et son transit a été observé en 2011, devenant ainsi la première exoplanète dont le transit a été observé depuis la Terre. Cette planète fascinante continue d'attirer l'attention des astronomes et des passionnés d'astronomie par sa proximité extrême avec son étoile hôte.

La planète infernale 55 Cancri e, connue pour sa composition rocheuse et son environnement extrêmement chaud, a récemment surpris les astronomes en dévoilant une atmosphère riche en carbone, grâce aux observations du télescope spatial James Webb.

Les mystères de l'exoplanète infernale 55 Cancri e révélés

Des données récoltées par le télescope spatial James Webb (JWST) ont révélé des températures beaucoup plus basses que celles initialement prévues, laissant présager la présence d'une atmosphère inattendue.

Les scientifiques avaient initialement estimé que sans atmosphère, la température de la planète atteindrait environ 2200 ° C. Cependant, les données de l'instrument infrarouge moyen (MIRI) de JWST ont révélé une température bien plus basse, de l'ordre de 1500 °C, suggérant ainsi l'existence d'une atmosphère en mouvement.

De plus, l'analyse des spectres de la caméra proche infrarouge (NIRCam) a révélé la présence de dioxyde de carbone ou de monoxyde de carbone dans cette atmosphère surprenante. Les chercheurs ont émis l'hypothèse que cette couche gazeuse pourrait être régénérée depuis l'intérieur de la planète, offrant une nouvelle perspective sur les processus planétaires.

Cette capacité étonnante de 55 Cancri e à développer une nouvelle atmosphère après avoir perdu la précédente en raison des radiations stellaires intenses, remet en question nos connaissances sur l'évolution des planètes rocheuses. Cette découverte, qualifiée par la NASA comme la preuve la plus convaincante jusqu'à présent de l'existence d'une atmosphère sur une planète rocheuse en dehors de notre système solaire, ouvre de nouvelles perspectives sur l'étude des exoplanètes et des mondes extraterrestres.

Les résultats de cette recherche, publiés dans la revue Nature, soulignent l'importance de continuer à explorer et à étudier les mystères de l'univers pour enrichir nos connaissances sur les phénomènes planétaires.

Passionné par l'écriture et la découverte de nouveaux horizons, je m'attelle à rédiger des articles sur une multitude de sujets avec curiosité et rigueur. Contribuer à la couverture de l'actualité est pour moi un véritable défi quotidien.

Aucun commentaire à «Que sait-on de la « super-Terre infernale » d'après les dernières observations ?»

Laisser un commentaire

Les Commentaires sont soumis à modération. Seuls les commentaires pertinents et étoffés seront validés. - * Champs requis