Sport

La ville de Biarritz s’apprête à accueillir les Mondiaux de Surf en mai 2017

Les meilleurs surfeurs de la planète se retrouveront tous dans quelques semaines à peine en France ! Le spot très prisé de Biarritz, sur la Côte Basque, va accueillir une prestigieuse étape des Mondiaux de Surf. La compétition va se dérouler du samedi 20 mai jusqu’au dimanche 28 mai 2017.

A mesure que l’été approche à grands pas et que beaucoup de Français rêvent de plage et de farniente, une manifestation sportive pourrait en faire rêver plus d’un. La ville de Biarritz va en effet accueillir une étape des Mondiaux de surf durant le mois de Mai 2017. Alors que la jeunesse de la Côte Basque était attristée par la nouvelle il y a quelques semaines de l’arrêt du Big Festival, la compétition de sport de glisse risque d’attirer les foules au bord des vagues. Cette manifestation sportive de grande ampleur risque même de donner au printemps des allures d’été !

Biarritz capitale mondiale du surf en mai prochain !

La ville de Biarritz a été désignée ville hôte de la compétition le 19 septembre 2016. Cette décision a été entérinée par l’International Surfing Association et la World Surf League.

Ce grand rendez-vous annuel de l’ISA, revient en Europe pour la première fois depuis 2008. La France organisera donc en 2017 les Mondiaux ISA pour la troisième fois seulement de son histoire (en 1980 à Biarritz et en 1992 à Lacanau). L’épreuve de Biarritz pourrait d’ailleurs s’avérer capitale dans l’optique des JO de Tokyo en 2020. Le surf fera effectivement son apparition pour la première fois dans l’univers de l’Olympisme au Japon. L’ISA est d’ailleurs la seule instance internationale de surf à être reconnue par le CIO comme le précise Sud-Ouest. Les athlètes vont donc tenter de briller à Biarritz pour figurer dans les équipes nationales pour les JO en Asie !

Sécurité renforcée sur la Cote Basque et à Biarritz dans le cadre des Mondiaux de surf

Selon des informations de la rédaction de Sud-Ouest, les organisateurs de l’événement à Biarritz doivent malheureusement faire face à des coûts supplémentaires. Le ministère de l’Intérieur a en effet placé cette manifestation comme « à risque » en pleine période d’état d’urgence. La sécurité doit donc être renforcée. Des dispositifs spéciaux seront mis en place pour garantir le bon déroulé de la compétition. La sécurité et la protection des athlètes et des spectateurs seront assurées.

A l’occasion des Mondiaux de surf, la ville de Biarritz va accueillir 50 équipes nationales. Certaines seraient jugées « sensibles » comme les Etats-Unis, la Russie ou Israël. En qualifiant cet événement sportif international comme étant « à risque », le ministère de l’Intérieur a donc obligé les organisateurs à revoir leur copie en matière de dispositifs de sécurité et d’encadrement de l’événement.

La Fédération française de surf a déjà investi 1,2 million d’euros pour l’organisation de la compétition. Ce financement colossal aurait été soutenu par l’aide de partenaires. La ville de Biarritz a ainsi participé à hauteur de 200 000 euros comme le précise Sud-Ouest.

Les plages d’Anglet et de Bidart ne participeront finalement pas à cette célébration de la glisse… faute de moyens !

Les villes voisines d’Anglet et de Bidart ont malheureusement été retirées de l’organisation des Mondiaux de surf. Elles étaient pourtant initialement associées à la candidature Biarritz-Pays basque. Les différentes zones à sécuriser sur ces multiples sites nécessitaient une injection de 150 000 euros supplémentaires selon des révélations de Sud-Ouest. Les villes d’Anglet et de Bidart ont donc finalement renoncé à leur participation à la manifestation culturelle et sportive. Les dépenses budgétaires supplémentaires et trop importantes ont donc pesé lourdement dans la balance.

Le débat est ouvert à Biarritz sur le choix de la Grande Plage au détriment du spot de la Côte des Basques

Le quotidien a également précisé que le spot de glisse utilisé pendant toute la durée de la compétition sera l’écrin merveilleux de la Grande Plage de Biarritz, face au Casino et à l’Hôtel du Palais, le prestigieux palace biarrot chargé d’histoire. Les puristes risquent d’évoquer qu’en matière de glisse le meilleur spot de Biarritz serait plutôt du côté de la plage de la Côte des Basques, réputée plus sauvage et avec une perspective à perte de vue et à couper le souffle sur l’Océan Atlantique. La Mairie de Biarritz avait d’ailleurs récemment rénové entièrement la Cité du surf face à l’accès à la mer de la plage de la Côté des Basques ainsi que la Cité de l’océan à quelques mètres à peine de la plage d’Ilbarritz.

Les festivités des Mondiaux de surf à Biarritz

Une grande parade marquera officiellement le début des mondiaux de surf. Ce rassemblement va s’apparenter aux défilés des Jeux Olympiques. Un village officiel de la compétition sera installé en ville. Une animation festive Aloha Party devrait également être organisée à la Côte des Basques durant le tournoi.

Préparez vos carnets et vos photos pour les autographes, les meilleurs surfeurs sont attendus

Cet événement sportif est orchestré par l’International Surfing Association. Les surfeurs les plus talentueux de la planète pourraient donc débarquer dans l’Hexagone en mai prochain. Ils tenteront de se mesure aux vagues biarrotes ! Près de 350 personnes sont officiellement attendues pour cette compétition (240 surfeurs et l’encadrement). John John Florence, Tyler Wright, Kelly Slater, Gabriel Medina, Carissa Moore et Stephanie Gilmore pourraient donc bien être aperçus en pleine figures acrobatiques à travers l’écume de l’océan Atlantique. Ils devront rudement batailler pour accéder au podium lors des Mondiaux de Surf organisés à Biarritz en mai prochain. Côté français, Jérémy Florès, Joan Duru, Johanne Defay et Pauline Ado défendront fièrement les couleurs tricolores à domicile ! L’information est tombée le 27 mars à l’occasion de la conférence de presse des organisateurs de l’événement.

Les conditions météorologiques et les marées : les deux grandes inconnues des Mondiaux de surf à Biarritz

Espérons pour les organisateurs de la compétition que le climat sera bon et que les marées seront fortes. Des coefficients importants devraient permettre d’obtenir des vagues de qualité. La pratique du surf de haut niveau serait ainsi rendue possible. Les surfeurs pro ont effectivement plutôt l’habitude de se mesurer chaque année à des vagues bien plus fortes et impressionnantes qu’à Biarritz. Certaines vagues sont notamment démesurées à Hawaï, au Japon, aux USA ou en Australie.

Reste à savoir également quelle sera la politique de la ville de Biarritz pour l’ensablement de la Grande Plage. Les équipes de la municipalité pourraient déblayer une partie du sable installé habituellement pour des conditions de plage idéales pour les touristes durant l’été. Ils pourraient ainsi redonner libre court à la puissance de l’océan avec un ensablement plus naturel sans l’intervention de l’homme et des machines.

La prochaine étape des Mondiaux de surf se déroulera donc à Biarritz du samedi 20 au dimanche 28 mai 2017.

Publié le mardi 28 mars 2017 à 16:47, modifications mardi 28 mars 2017 à 16:47

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !