Les vidéos qui dérangent Christopher Froome

Alors que le Tour de France se passe en ce moment même sur les routes de l’Hexagone, des vidéos statistiques des performances de Christopher Froome ont été publiées sur Twitter et sur le net. Celles-ci relancent la question de la suspicion de dopage dans le cyclisme.

Les vidéos diffusées auraient été piratées puis diffusées sur le net pour nuire au coureur britannique Christopher Froome. C’est ce que craint le manager de l’équipe Sky, Dave Brailsford comme il l’a témoigné au journal belge Le Soir. Il est vrai que les vidéos en questions peuvent relancer les questions relatives aux suspicions de dopage dans le cyclisme. On y voit le leader de la Sky lors de son ascension ahurissante du mont Ventoux pendant le Tour de France 2013, qu’il avait remporté. Mais, les données statistiques du cycliste apparaissent à droite de la vidéo montrant ainsi une performance impressionnante de la part de Christopher Froome.

Il avait réussi l’exploit de monter près de 16 kilomètres de côte à 8,6 % en 48 minutes et 35 secondes. Seulement deux secondes de plus que le record de Lance Armstrong, déchu de ses victoires sur la Grande Boucle après ses aveux de dopages. Après deux accélérations supersoniques, il avait distancé coup sur coup Alberto Contador et Nairo Quintana. On peut aussi voir sur les vidéos que Froome a une fréquence de pédalage qui se situe aux aux alentours de 100 tours par minutes, soit entre 1,5 tour et de 2 tours par seconde.

A un moment, on peut aussi constater que la vitesse du coureur passe subitement de 19 à 31 km/h, en seulement 4 secondes. Lors de cette accélération, la puissance du britannique atteint les 1 028 watts au maximum, soit un score très impressionnant. Jean-François Bernard, ancien coureur du Tour de France, estime au Parisien TV que les performances de Christopher Froome viennent de sa morphologie puisqu’

Ce site utilise des cookies.