Sport

Transfert de Neymar : Conforama peut se frotter les mains !

Il y a quelques mois, la chaîne Conforama investissait à hauteur de 25 millions d’euros afin d’accoler son nom à la Ligue 1 de football. Aujourd’hui, la chaîne de magasins peut se frotter les mains suite au transfert de Neymar au PSG, qui devrait accroître de façon spectaculaire l’exposition du groupe en France et bien au-delà encore…

STORY - Episode 1/6

Cet article fait partie d'une "story" (une story est un ensemble d'articles relatifs à un sujet précis suivi par nos journalistes)

Naviger dans la "Story"

Episode suivant >>

Souvenez-vous, c’était en avril dernier. Après de longues négociations, la chaîne Conforama apposait officiellement son nom à la Ligue 1 de football. Estimée à 25 millions d’euros pour trois ans de contrat, la transaction n’aura pas tardé à faire des heureux…

Et pour cause, depuis l’arrivée de Neymar au PSG, c’est une couverture médiatique accrue à laquelle s’attend le groupe commercial. Et comme le précise le site du Huffington Post :

L’exposition médiatique du PSG, et de la Ligue 1 avec lui va grimper dans les années à venir. En France, l’engouement est déjà impressionnant. A Guingamp, les amateurs de beau jeu ont fait la queue dès l’ouverture de la billetterie pour assister à la réception du PSG le 13 août.

Un sponsoring qui n’est pas nouveau…

La Premier League devenue trop chère

En effet, l’idée de sponsoriser les championnats est loin d’être nouvelle. Ainsi, en Angleterre, la Premier League est depuis de nombreuses année conjointement liée à divers partenaires commerciaux. Parmi ceux-ci : la banque Barclays qui, l’an dernier, a décidé de ne pas renouveler son contrat. La raison ? Le prix d’une seule saison : 44 millions d’euros. Ca calme !

Depuis quelques semaines, les magasins Conforama n’ont de cesse de promouvoir leur nouveau partenariat. La preuve en image :

Publié le jeudi 10 août 2017 à 11:03, modifications jeudi 10 août 2017 à 16:12

Naviger dans la "Story"

Episode suivant >>

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Vu sur le web

Vers le top