Sport

Le Tour de France pas très écolo

Une résidente de la Lozère s’est indignée du nombre de déchets et de détritus laissés par les spectateurs du Tour de France.

Le Tour de France se déroule en ce moment jusqu’à l’arrivée finale sur les Champs-Elysées le 28 juillet prochain. Mais le Tour amène des milliers de spectateurs sur les routes de France, avec les désagréments et incivilités de ceux-ci. Parmi elles, le non respect de l’environnement.

Les spectateurs de la Grande Boucle, qui s’installent sur les bords de route pour assister au passage du peloton, attendent souvent très longtemps avant de voir passer les coureurs. Parfois même plus de 6h30 (durée moyenne d’attente entre l’installation du public et le passage des cyclistes). C’est donc très long. Quoi de mieux que boire une bonne bière (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération) ou de se faire un petit pique-nique pour patienter avant le passage du peloton ?

Au-delà de la course et du spectacle qu’elle génère, ce sont les incivilités ainsi que le non respect de l’environnement qui est pointé du doigt. Le public laisse une quantité de déchets importante et non négligeable. Ce qui laisse un paysage souillé aux personnes locales. C’est donc la préservation de l’environnement, de la biodiversité de certains écosystème et de la nature qui est remise en cause par ces gestes non écologiques.

C’est la raison pour laquelle s’est indignée Violaine Robert. Cette habitante du département de la Lozère (48) a publié un post parlant de lui-même directement sur son compte Facebook agrémenté de neuf photos le lundi 20 juillet. Par cette démarche, elle désire recevoir du soutien d’autres internautes.

Merci au Tour de France et surtout à ses SPECTATEURS pour les souvenirs que vous nous avez laissé lors de votre passage…

Posted by Violaine Robert on lundi 20 juillet 2015

Mais il n’y a pas que Violaine Robert qui a crié son indignation sur les réseaux sociaux. Plusieurs utilisateurs de Twitter ont eux aussi réagi aux incivilités non écolo des spectateurs mais aussi à celles des coureurs qui jettent leurs emballages et leurs gourdes d’eau en pleine course.

Nicolas Hulot, Daniel Cohn-Bendit, José Bové et Cécile Duflot se sont faits une nouvelle amie.

Publié le mercredi 22 juillet 2015 à 16:56, modifications mercredi 22 juillet 2015 à 16:56

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !