Sport

Thomas Coville boucle son tour du monde en solitaire en 49 jours

Ce dimanche 25 décembre, Thomas Coville s’est offert à lui-même et aux marins du monde entier un très beau cadeau. Aux alentours de 18h, son maxi trimaran Sodebo Ultim’ a franchi la ligne d’arrivée entre l’ïle d’Ouessant et le Cap Lizard. Il établit un record historique.

Thomas Coville l’a fait ! Après  les tentatives de 2008, 2009, 2011 et 2014, Thomas Coville a établi un nouveau record en bouclant le tour du monde à la voile en solitaire. Son temps est exceptionnel :  49 jours et 3 heures, 7 minutes et 38 secondes. Une performance époustouflante et une course au record gérée de main de maître.

Une vitesse moyenne hallucinante

En réalisant ce temps, il améliore le record de Francis Joyon de 8 jours, 10 heures, 26 minutes et 28 secondes (2008). Surtout, il franchit la barre mythique des 50 jours. Une performance incroyable pour celui qui a fait glisser son multicoque de 31 mètres de long tout autour du monde. Pour boucler cette navigation, il a parcouru 28 400 miles à une vitesse moyenne de 24,09 nœuds. Converti en vitesse « terrienne », le compteur affiche 45km/h !

Alors que beaucoup de ses amis et « collègues » s’affrontent dans la course du Vendée Globe, le navigateur rennais de 48 ans va lui pouvoir décompresser. Il n’a pas caché son épuisement, contacté par la Marine Nationale alors qu’il approchait de la ligne d’arrivée. Dans une vidéo diffusée par Le Télégramme, il ne retient pas son émotion :

J’ai un peu puisé dans les réserves. Les derniers empannages étaient difficiles dans une mer un peu formée et des vents supérieurs à 25 noeuds. Il faut tenir. Avant Ouessant il y a beaucoup de trafic. Mais je suis content, le bateau est en bon état.

Thomas Coville dans la légende

Le palmarès de Thomas Coville en fait déjà pâlir plus d’un. Deux fois 3e de la Route du Rhum, vainqueur de la Transat Jacques Vabre en 2010 et de la Volvo Ocean Race en 2012, pour ne citer que ces lignes. Mais il entre aujourd’hui dans une nouvelle dimension, établissant un record qui semble impossible à améliorer. Il est en effet avec Ellen Mac Arthur et Francis Joyon le seul à avoir réalisé le tour du monde en multicoque en solitaire, sans escale et sans assistance. Il fait ainsi une entrée fracassante dans la légende des grands marins.

Sans doute qu’hier soir et pendant la nuit, l’ambiance à bord du maxi trimaran Sodebo Ultim’ a été à la joie et les retrouvailles. Effectivement, afin de prévenir un retour trop brutal sur la terre ferme, l’équipe et les proches de Thomas Coville l’ont rejoint sur son bateau. Pour une dernière nuit en mer, et sûrement pour le plus beau Noël du skipper français.

Publié le lundi 26 décembre 2016 à 9:57, modifications mardi 27 décembre 2016 à 12:45

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !