Tennis

Tournoi de Montréal : Simona Halep bat Sloane Stephens

Sloane Stephens n’a pas eu sa revanche à Montreal. Battue en finale de Roland-Garros par Simona Halep il y a quelques mois, l’Américaine cède de nouveau en trois sets face à la numéro un mondiale. Sur le score de 7-6 [8], 3-6, 6-4, la Roumaine remporte son troisième tournoi cette année.

Les confrontations passent et leurs issues se ressemblent entre Simona Halep et Sloane Stephens. Ainsi, leur nouveau duel, cette fois à Montréal, se rapproche du scénario de leur finale à Porte d’Auteuil.

Sloane Stephens sur la bonne voie

Sloane Stephens perd de nouveau en trois manches. Toutefois, l’Américaine semble sur la bonne voie, car elle a tenu la cadence tout le long de cette rencontre. En effet, lors de leur rencontre précédente, c’est une Stephens au bout du rouleau qui cédait un dernier set à sens unique.

Hier, l’Américaine a seulement péché au niveau de son mental. Dans le tie-break de la première manche, elle a disposé de deux balles de set, dont une sur son service. Mais Stephens n’a pas su les concrétiser. Mise en échec à la fois par son manque de confiance et la volonté sans faille de Simona Halep.

Simona Halep confiante en elle

En 2h40, Halep s’adjuge donc le 18e titre de sa carrière, et le troisième cette année. La leader de la WTA est visiblement beaucoup plus confiante en ses capacités. De fait, celle à qui on reprochait son inconstance, sa fébrilité et sa fragilité mentale à bien changé. Poussée dans ses retranchements par une Sloane Stephens qui a tiré les leçons de ses défaites successives, la Roumaine a tenu bon.

Ainsi, dès l’entame, Simona Halep menait 4-1. Cependant, dans un sursaut de volonté, Stephens a effacé son double break de retard, égalisant à 4-4. Avant de se payer le luxe d’aller jusqu’à un tie-break. Alors que dans celui-ci l’Américaine avait l’avantage (4-0), Simona Halep, l’a empêchée de conclure. La Roumaine remportait la manche 8-6.

Sloane Stephens trop juste face à Simona Halep

Sloane Stephens a alors montré tout le travail que fait son coach, Kamui Murray. En 40 minutes expéditives, l’Américaine se rebellait, infligeant un 6-3 à son adversaire. Mais forte de son expérience, Halep puisait en elle pour reprendre le contrôle de la rencontre. Son coup droit de nouveau opérationnel, elle breakait d’entrée Stephens, pour empocher le dernier set : 6-4.  Et ainsi, soulever son deuxième trophée à Montreal.

Publié le lundi 13 août 2018 à 11:22, modifications lundi 13 août 2018 à 10:09

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !