Tennis

Tennis : À une semaine de Roland-Garros, Rafael Nadal s’impose en finale du Masters 1000 de Rome

Rafael Nadal a battu en trois sets l’Allemand Alexander Zverev. Le joueur espagnol a  remporté pour la 8ème fois de sa carrière le tournoi de Rome et récupère sa première place au classement mondial.

Ce dimanche 20 mai, Rafael Nadal a remporté le tournoi Masters 1000 de Rome pour la 8ème fois de sa carrière. En effet, il a battu l’Allemand Alexander Zverev, 6-1, 1-6, 6-3.

Avant cela, le Majorquin s’était qualifié pour la finale du Masters 1000 de Rome. Il a repoussé avec succès les assauts d’un Novak Djokovic très en forme. Néanmoins, ce dernier, bien que de retour au niveau des meilleurs mondiaux, a été défait en deux sets (7-6 (7/4), 6-3) samedi 19 mai.

Ainsi, cette victoire face au tenant du titre va permettre à l’Espagnol, qui n’avait plus gagné dans la capitale italienne depuis 2013, de récupérer lundi la première place du classement mondial.

Or, il s’agissait d’une finale très attendue. D’un côté, Rafael Nadal, qui reste la référence sur terre battue. Et qui se battait pour reprendre la place de numéro un mondial à Roger Federer. Mais plus symbolique encore, pour asseoir son statut d’incontournable homme à battre avant Roland-Garros. De l’autre, Alexander Zverev. En effet, lancé sur une série de 13 victoires consécutives, l’Allemand avait le vent en poupe.

Rafael Nadal, le grand favori de Roland-Garros

Ainsi, à une semaine du coup d’envoi de Roland-Garros (du 27 mai au 10 juin), Rafael Nadal envoie un signal fort à ses rivaux. En effet, personne n’a été capable de battre l’Espagnol sur terre depuis bientôt un an.

Jouer Rafa sur terre, c’est comme recevoir un cours gratuit.

Avait ironisé le Grec Stefanos Tsitsipas, battu en finale à Barcelone. David Goffin et Kei Nishikori, qui l’avaient par le passé inquiété, ont été cette saison de simples spectateurs. Quant à l’intéressé, il assure « ne pas se prendre la tête » avec son statut de favori.

Le jour où je ne serai plus inquiet à propos de ma forme ou de mon tennis.Ce jour sera celui où je ne gagnerai plus.

Quant à Novak Djokovic, sa semaine romaine fut riche de quatre victoires et de la résistance qu’il a opposée à Rafael Nadal. Bref, des signaux très encourageants à une semaine de Roland-Garros.

Publié le lundi 21 mai 2018 à 12:44, modifications lundi 21 mai 2018 à 11:35

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !