Tennis

Roland-Garros : Rafael Nadal écarte Maximilian Marterer

Pour Rafael Nadal, les jours passent et se ressemblent

Rafael Nadal

Le numéro un mondial déroule son tennis et avance en quarts de finale. Qui pourra arrêter Rafael Nadal, en route vers un onzième sacre à porte d’Auteuil ?

Début de match, grosse surprise sur le court Philippe Chatrier. Le tenant du titre et numéro un mondial, Rafael Nadal, est mal d’emblée.  L’Allemand Maximilian Marterer, 22 ans, a breaké le favori du tournoi. Scénario improbable, mais ne dit-on pas que la chance sourit aux débutants ?

L’audace des débutants

Enfin, novice, Maximilian Marterer ne l’est pas vraiment sur le circuit. Certes il a vingt ans et n’a jamais affronté Nadal. Mais depuis sa première entrée en grand chelem, il s’améliore d’un tour à chaque tournoi majeur. Il commence dans la cour des grands à l’US Open 2017. Malheureusement, l’Américain Donald Young l’élimine en quatre sets. À l’Open d’Australie 2018, il atteint le troisième tour. Son parcours s’arrête prématurément à Melbourne. Le controversé Tennys Sandgren -qui à 26 ans fait enfin sensation-le sort.
Roland- Garros 2018 : Marterer continue sa progression. Il a atteint les huitièmes de finale en se faisant remarquer, puisqu’il dispose de l’espoir canadien Denis Shapovalov pour affronter Rafael Nadal.

Ne suffit pas contre Rafael Nadal

Petite alerte dans la troisième manche. Marterer breake de nouveau Rafael Nadal, lors du quatrième jeu de service. Mais la réussite du jeune allemand est de courte durée, puisqu’il est distancé à 0-15 dès la reprise. Nadal réagit immédiatement et de-breake. Chacun tient son engagement jusqu’au moment critique du 4-4. Maximilia Marterer n’est pas, le moins du monde, impressionné par son légendaire adversaire. Il pousse l’Espagnol jusqu’au tie-break. Là, l’expérience des grandes rencontres et des moments-clés fait la différence. L’ogre de l’ocre s’impose en trois petits sets : 6-3, 6-1, 7(4).

Le taureau de Manacor sera opposé à l’Argentin Diego Schwartzman. Le compatriote de Juan Martin Del Potro a triomphé dans la douleur du Sud-Africain Kevin Anderson. 1-6, 2-6, 7-5, 7-6, 6-2

Publié le lundi 4 juin 2018 à 17:24, modifications lundi 4 juin 2018 à 17:22

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !