Tennis

Roland-Garros : Madison Keys domine Naomi Osaka

L’Américaine avance en huitièmes de finale

Madison Keys Roland Garros 2018

Dans un match entre joueuses surpuissantes, Madison a dominé Naomi Osaka en deux sets.

Dans les tribunes du court Suzanne Lenglen, Lindsay Davenport lève le poing de la victoire. Sa protégée, Madison Keys a été solide dans les moments cruciaux.

Le clash des puissantes

L’affiche est prometteuse. D’un côté, Madison Keys, finaliste de l’US Open 2017. En recherche de sensations depuis son début de saison en demi-teinte.
De l’autre, Naomi Osaka, la Japonaise au grand potentiel. On l’annonce comme la future terreur du circuit. Elle confirme les prédictions en ouvrant son compteur sur le circuit à Indian Wells en mars.

Un Premier Mandatory, le plus haut niveau de tournoi sur le circuit féminin après les quatre majeurs. Depuis, l’espoir du tennis nippon a un parcours aussi sinusoïdal que celui de son adversaire.

Un début de match parfait pour Madison Keys

Dans le set initial, malgré des statistiques proches en premières balles, Keys étouffe Osaka. Les coups gagnants sont nombreux : trente en tout sur le match pour l’Américaine contre 8 seulement pour la Japonaise. Les placements sont judicieux, tout lui réussit, lorsqu’en face la plus jeune des deux semble ne pas pouvoir placer son jeu. En toute logique, Madison Keys surclasse Naomi Osaka. Elle remporte la manche à sens unique, d’un autoritaire 6-1.

Puis Naomi Osaka se rebelle 

Plus équilibré, le set suivant montre enfin les deux joueuses sur des échanges de qualité. Osaka augmente son niveau de jeu. Alors que Keys sert à 5-4 pour le match, la Japonaise la pousse à la faute sur un coup droit trop long. Elle recolle à cinq partout. Dans le jeu suivant, Madison Keys se procure une balle de de-break. Osaka, imperturbable, ne cède pas au stress.
Elle sauve cette balle de de-break et confirme son avance.  Acculée mais concentrée, l’Américaine s’évite un 3e set en forçant le tie-break.

Mais il est trop tard

Dans celui-ci, elle se retrouve rapidement menée 4-1. Le tie-break est décousu. Chacune remporte plusieurs fois un engagement de l’autre.
Mais Madison Keys a une plus grande expérience des rencontres serrées. Elle libère enfin un cri de joie sur une double faute d’Osaka.
6-1, 7-6(7) : la voilà propulsée en 2e semaine. Elle pourrait rencontrer Elina Svitolina qui a remporté le tournoi de Rome.

Les temps forts :

Publié le vendredi 1 juin 2018 à 16:12, modifications vendredi 1 juin 2018 à 16:02

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !