Tennis

Roland-Garros : Ce qu’on sait du forfait de Serena Williams

L'Américaine a déclaré forfait hier, dix minutes avant son huitième de finale

Serena Williams Forfait Roland-Garros 2018

Hier, Serena Williams déclarait forfait dix minutes avant son match contre Maria Sharapova. La légende américaine est blessée aux pectoraux.

En conférence de presse, Serena Williams s’explique.

Les conditions du match Williams vs Sharapova

Le blockbuster féminin que tout le monde attendait n’a pas eu lieu. La rencontre anticipée entre Serena Williams, légende vivante du tennis et  Maria Sharapova, autre icône de la WTA. La  joueuse américaine 23 fois titrée en tournois majeurs, a déclaré forfait. Elle souffre d’une blessure aux muscles pectoraux. Un retrait qui met une pause à leur longue série de confrontations.  La native de Compton mène 19-2, dont 18 victoires d’affilée contre la Russe depuis 2005. Alors qu’elle était de retour à la compétition après plusieurs mois d’arrêt suite à la naissance de sa fille, Serena Williams a peut-être poussé l’effort trop loin, en jouant à la fois le simple et le double sans repos.

Comment la blessure est-elle survenue ?

Elle a commencé à ressentir des douleurs lors de son troisième tour en simple. Un match contre la numéro 11 mondiale,  Julia Georges. Un service qui laisse à désirer, alors que celui-ci était performant les deux tours précédents. Face à la joueuse allemande, elle rencontrera des difficultés dans son engagement, mais parviendra néanmoins à s’imposer en deux sets (6-3, 6-4). Par ailleurs inscrite en double avec sa soeur Venus Williams (elle aussi figure incontournable du tennis),  c’est là  qu’elle en prendra vraiment conscience. La joueuse a dans l’idée de tester son mal, dans ce double qui les opposent, elle et Venus, à la paire composée d’ Andreja Klepac et de Maria Jose Martinez Sanchez.  Ainsi, Serena Williams veut constater, en situation réelle de match, comment son corps réagit. Mais malheureusement, elle déchante, car il n’y a pas que son service qui est atteint : son coup droit aussi. Plusieurs fois au cours du match, la star se touche le muscle pectoral, la souffrance est trop vive.  Elle dira d’ailleurs :

je n’ai jamais ressenti une douleur de ce type

Par conséquent, dès le troisième set de leur match en double, elle ne peut suivre le rythme. Son niveau  baisse drastiquement en suite, au point qu’elles perdent avec un 6-0 contre elles dans la dernière manche. Puis, en sortant du court, c’est son coach, le Français Patrick Mouratoglou, qui portera son sac, comme pour la soulager. Pour le moment, l’athlète américaine reste à Paris, une batterie d’examens, dont une IRM, l’attendent. Nous saurons enfin, dans les prochains jours, quelle est la gravité de son mal. L’est-il assez pour que sa participation à Wimbledon, dans un mois, soit compromise ?

 

Publié le mardi 5 juin 2018 à 12:52, modifications mardi 5 juin 2018 à 12:43

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !