Tennis

Finale US Open 2018 : Djokovic écœure Del Potro

Novak Djokovic remporte son 14e titre majeur en dominant Juan Martin Del Potro en trois sets. 6-3, 7-6[4], 6-3. Largement au-dessus de son adversaire, le Serbe a rarement été inquiété, excepté dans la troisième manche, avant que l’Argentin ne flanche.

En remportant cette finale hommes de l’US Open 2018, Novak Djokovic s’adjuge sa troisième couronne à Flushing Meadows.

Novak Djokovic rejoint Pete Sampras

De plus, il se paie le luxe de désormais égaler Pete Sampras au nombre de titres majeurs glanés. En effet, l’Américain occupait la 3e place, derrière Rafael Nadal et Roger Federer, parmi les joueurs ayant gagné le plus de tournois phares. Djokovic le rejoint dans cette liste, mais avec un avantage : le Serbe a réalisé le Grand Chelem en carrière. C’est-à-dire soulever l’Open d’Australie, Roland-Garros, Wimbledon et l’US Open au moins une fois chacun. Sampras, lui, n’a jamais triomphé sur les terres ocre de la porte d’Auteuil.

Djokovic, le retour du roi ?

Avec cette victoire, Novak Djokovic signe bel et bien son grand retour, comme le prédisaient Patrick Mouratoglou et Richard Krajicek. Ce lundi, le Serbe est numéro 3 mondial au classement de l’ATP, 2e à la race, qualifié pour le masters de fin d’année (compétition opposant les huit meilleurs joueurs du monde). Novak Djokovic a, sans équivoque, une grande possibilité d’accéder à la position de leader du circuit la saison prochaine.

Le chirurgien serbe face au patient argentin

Sur le stade Arthur Ashe, la stratégie de Djokovic fut simple, mais efficace. Le but du Serbe était de neutraliser les deux plus grandes armes de Del Potro : son service et son coup droit. Clinique, prenant la balle tôt et bon lecteur de service, Djokovic a montré toutes ses capacités de retourneur/relanceur. Forçant à chaque fois, sur son engagement à lui, la “Tour de Tandil” a jouer sur son revers (souvent slicé). Ainsi, durant un set et demi, la domination de “Nole” fut éclatante : 6-3, 3-1.

Del Potro s’accroche mais ne conclut pas

Toutefois, difficile de tenir un tel niveau sans connaître de passage à vide. Aussi, Juan Martin Del Potro a profité de ce moment pour revenir dans la partie afin de produire la manche la plus accrochée. Mais sans jamais arriver à déborder le protégé de Marian Vajda. Novak Djokovic, exceptionnel en couverture de terrain, a privé constamment Del Potro de temps de réaction. Par conséquent, souvent a la limite, l’Argentin a accumulé les fautes, laissant filer sa chance d’accrocher un second trophée de cette envergure à son palmarès.

 

 

Publié le lundi 10 septembre 2018 à 14:05, modifications lundi 10 septembre 2018 à 12:46

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !