Sport

Quand Stan Wawrinka se paie Jean-Vincent Placé en plein match

Jugeant Jean-Vincent Placé trop bavard au cours d’un match nocturne sur le Central de Bercy, Stan Wawrinka n’a pas hésité à recadrer le secrétaire d’État, s’offrant au passage les faveurs du public.

Malmené lors de la deuxième manche face à Jan-Lennard Struff, mercredi 02 novembre, Stan Wawrinka n’était vraiment pas d’humeur à supporter les jacasseries se déroulant dans son dos lors de cette session nocturne sur le court Central de Bercy. A l’origine de ces bavardages intempestifs ? Jean-Vincent Placé, le secrétaire d’État qui, toute personnalité qu’il est, n’a rien pu faire contre la petite pique de “Stan The Man”, qui lui lance entre deux points :

Oh, ça te dérange pas qu’on joue un match ? Non mais sérieux, il est minuit, si tu n’as pas envie de voir, tu rentres !

Un petit recadrage en règle immédiatement applaudi par le public. Malheureusement pour le Suisse, cette sortie ne lui aura pas porté chance puisque celui-ci se retrouvera éliminé de ce Masters 1000 au terme de ce match en trois sets, perdu 6-3, 6-7, 6-7.

Une petite séquence qui aura peut-être le mérite de faire comprendre à quiconque que, durant un match de tennis, le silence est requis !

Publié le jeudi 3 novembre 2016 à 14:17, modifications jeudi 3 novembre 2016 à 14:21

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !