Sport

Silvana Lima, la surfeuse pas assez jolie pour avoir des sponsors

Silvana Lima est la surfeuse numéro 1 dans son pays, le Brésil, et pourtant elle ne trouve pas de sponsors. Et pour cause : elle n’est pas assez jolie…

Elle s’appelle Silvana Lima. Surfeuse professionnelle, elle est numéro 1 dans son pays, le Brésil. Un statut qui ne lui a cependant pas ouvert les portes de ce sport très prisé, bien au contraire. Dans un reportage qui lui est consacré et qui a été diffusé sur la BBC, la jeune femme dénonce les diktats de la beauté dans le monde du surf.

En effet, malgré son statut de numéro 1 au Brésil, la jeune femme n’a jamais réussi à décrocher un seul contrat avec un sponsor. La raison ? Elle n’est pas assez jolie, comme elle l’explique dans ce commentaire :

Je ne suis pas mannequin, je ne suis pas une poupée. Je suis une surfeuse professionnelle. Les sponsors dans le monde du surf féminin veulent des mannequins / surfeuses. Si vous n’avez pas le physique d’un mannequin, vous finissez sans sponsors. C’est ce qui m’est arrivé. Vous êtes exclue. Vous êtes jetée.

Silvana Lima ne se voile pas la face. C’est son physique qui l’a empêchée jusqu’à présent de décrocher un vrai contrat et ce malgré ses excellentes performances. Un problème que ne connaissent pas les hommes, comme le précise la jeune femme.

Bien évidemment, elle aurait pu avoir recours à la chirurgie esthétique afin d’attirer l’œil des sponsors. Cependant, plutôt que de se plier aux diktats de la beauté imposés dans le monde du surf féminin, la jeune femme a préféré garder sa personnalité.
Silvana Lima a donc ouvert un élevage de bouledogues français. Une activité qui lui permet de financer ses voyages afin de disputer les plus grandes compétitions de surf. C’est ainsi qu’elle a pu s’envoler en 2014 pour la Nouvelle-Zélande et remporter cette épreuve.

Aujourd’hui, la surfeuse a finalement trouvé le soutien d’une marque… Malgré les épreuves, elle est parvenue à surmonter les différents obstacles qui se sont dressés sur son chemin. Espérons que son coup de gueule permette de changer un peu les mentalités.

Publié le mercredi 2 mars 2016 à 13:04, modifications mercredi 2 mars 2016 à 11:29

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !