Sport

Sexisme à la BBC entre Navratilova et McEnroe ?

La BBC est accusée d’un traitement sexiste par l’ancienne championne de tennis.

Martina Navratilova serait payée 10 fois moins que John McEnroe pour commenter Wimbledon sur la BBC. Une différence que le média britannique tente de justifier comme il peut.

Une différence de contrat

On le sait, dans la majorité des sports, les femmes sont moins payées que les hommes. Un problème qui reste encore compliqué à affronter puisqu’il s’agit souvent d’intérêts privés. Mais, le cas de Martina Navratilova et de la BBC est différent. Tout d’abord, parce qu’il s’agit d’un média public, mais également parce que l’on parle de commentaires et non d’exploits sportifs… Autant dire que Martina Navratilova n’a pas vraiment apprécié la tentative de légitimation de cette écart de salaire.

Elle a gagné 9 fois le tournoi Wimbledon contre seulement trois fois pour son homologue masculin. Mais, elle ne gagne que 17.000 € pour son travail de commentatrice à la BBC. Contre 170.000 et 226.000 € pour John McEnroe. Une différence qui mérite d’être relevée.

A moins que John McEnroe ne fasse plein d’autres choses en dehors de Wimbledon, il touche au moins dix fois plus d’argent. C’est choquant. C’est toujours le bon vieux réseau des garçons… La conclusion, c’est que les voix des hommes sont davantage valorisées que celles des femmes.

a commenté Navratilova… dans une émission de la BBC. Le média se défend, quant à lui, en expliquant qu’il s’agit d’un contrat complètement différent. La joueuse n’aurait commenté que trois rencontres en direct. McEnroe aurait, pour sa part, été mis à contribution pendant les deux semaines du tournoi. Pas sûr que l’explication soit convaincante. D’autant plus que la BBC est déjà au cœur d’une polémique salariale. 12 des 14 plus gros salaires de la BBC sont versés à des hommes et l’écart moyen serait de 6,8%.

Publié le lundi 19 mars 2018 à 15:12, modifications lundi 19 mars 2018 à 12:46

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !