Sport

Selon le président de l’UCI, Froome sera sur le Tour de France

Même suspecté de dopage, Chris Froome devrait être au départ du Tour de France selon le président de l’Union cycliste internationale (UCI) David Lappartient.

C’est un terrible aveu. Celui de l’incapacité des structures du cyclisme mondial à agir rapidement. David Lappartient, le président de l’UCI “ne croit pas” qu’une décision aura lieu avant le début du Tour de France. C’est ce qu’il a expliqué à nos confrères du Parisien.

1.500 pages de rapport à analyser

Combien de temps faudra-t-il pour qu’une décision soit prise pour Christopher Froome après un contrôle antidopage anormal ? Ce n’est à priori pas encore pour aujourd’hui. Depuis le mois de décembre, le cycliste est confronté à une affaire de dopage. La cause ? Un contrôle jugé anormal au mois de septembre durant la Vuelta. Il s’agit donc d’un cas qui a bientôt 9 mois ! Pourtant, les choses ne sont pas encore réglées selon David Lappartient.

Mon souhait a toujours été que ce soit jugé avant le Giro. Maintenant, j’aimerais que ce dossier soit réglé avant le Tour (de France). Bon, il faut être réaliste: je crois que ce ne sera pas le cas.

Christopher Froome vient de remporter le Giro. Le voir s’imposer sur les routes de France désormais, serait du plus mauvais effet s’il est ensuite jugé coupable de dopage. Mais, alors comment expliquer un tel délai ?

Ce n’est pas un laxisme de l’UCI. Mais quand vous avez 1.500 pages de rapport scientifique, il faut bien les analyser. On doit respecter la procédure, les droits de Chris Froome comme les nôtres.

Le dossier est entre les mains du tribunal antidopage de l’UCI. Reste désormais à voir s’il arrivera à prendre une décision avant le départ du Tour le 7 juillet prochain.

 

Publié le dimanche 3 juin 2018 à 13:47, modifications dimanche 3 juin 2018 à 13:42

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !