Sport

Rafael Nadal : Son incroyable déclaration machiste

Véritablement adorée par les femmes, Rafael Nadal vient de faire une déclaration qui risque de lui faire recevoir moins de demande en mariage dans sa boîte aux lettres. La cause : l’arrivée, très critiquée, d’une femme à la tête de l’équipe d’Espagne de Coupe Davis.

Gala Leon Garcia est unique dans le tennis mondial. En décrochant le poste de capitaine de Coupe Davis de l’équipe espagnole, elle est la première femme à avoir ce rôle du côté des nations majeures du tennis. Une révolution qui ne plaît pas à tout le monde, surtout du côté de l’Espagne.

Extrêmement critiquée avant même d’avoir dirigé une seule confrontation avec sa nouvelle équipe qu’elle a rejoint en septembre, Gala Leon Garcia vient de prendre une nouvelle critique dans la figure et celle-ci ne passe pas inaperçu. Il s’agit en effet de Rafael Nadal, qui est à la limite du machisme concernant sa capitaine.

La vérité, c’est que dans le sport, il faut des gens qui connaissent le sport, qui le comprennent. C’est comme si on me mettait directeur d’un hôpital. Je ne sais rien de la médecine, je ne sais pas comment ça fonctionne.

A déclaré Rafael Nadal dans des propos rapportés par Marca. Rien de choquant dans cette phrase si l’actuelle capitaine sortait de nulle part : or Rafael Nadal a certainement grandi avec elle, puisque Gala Leon Garcia a atteint le 27e rang mondial à la WTA en 2000. Elle a arrêté sa carrière en 2004 et a même fait partie de l’équipe finaliste de la Fed Cup face aux Etats-Unis en 1996. Autrement dit, le tennis, elle le connaît plutôt bien.

Rafael Nadal n’est pas le seul à s’en prendre à Gala Leon Garcia. De nombreux dirigeants du sport espagnol espèrent pouvoir destituer l’actuelle capitaine avant même qu’elle ne joue son premier match à la tête de l’équipe espagnole. Nommée en septembre dernier, elle a pris la succession de Carlos Moya qui avait échoué sa mission en reléguant l’Espagne du groupe mondial pour la première fois depuis 18 ans. Si Gala Leon Garcia parvient à faire faire à l’Espagne le chemin inverse, les mauvaises langues finiront peut-être par se taire une bonne fois pour toute.

 

Publié le jeudi 19 mars 2015 à 17:40, modifications jeudi 19 mars 2015 à 17:40

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !