Sport

PSG : Angel Di Maria va verser 3,5 millions d’euros au fisc espagnol

La star du PSG Angel Di Maria s’apprête à régler une partie du contentieux qui l’oppose avec le fisc espagnol. Le joueur argentin va tenter de régulariser sa situation fiscale et financière le plus rapidement possible.

D’après des informations du Figaro, la pépite offensive du Paris-Saint Germain souhaiterait régulariser sa situation financière auprès du fisc espagnol. Angel Di Maria s’apprêterait donc à verser la somme colossale de 3,5 millions d’euros. Angel Di Maria a en effet été entendu lundi par la justice espagnole. Selon AS, l’Argentin s’est rendu en début de semaine à Madrid. Il était convoqué par les juges d’instruction en charge de l’enquête espagnole. Di Maria était accompagné de ses deux avocats. Les deux hommes avaient déjà défendu un autre sportif, Javier Mascherano, lors de son procès pour évasion fiscale en janvier 2016.

Angel Di Maria tente de régulariser sa situation fiscale

Le joueur qui évolue cette saison au PSG serait parvenu à trouver un accord avec les autorités fiscales espagnoles. L’ancienne star du Real Madrid doit faire face à de terribles accusations de fraudes fiscales et d’irrégularités financières. Il va donc être contraint de payer un total de 3,5 millions d’euros auprès du fisc espagnol. Le montant de l’amende infligée à Ange Di Maria est colossal. Le tarif majoré et l’amende en elle-même représentent donc un total de 2,3 millions d’euros sur les 3,5 millions à verser. D’après des révélations du journal AS, les avocats de Di Maria tentaient de concrétiser cet accord financier avec le fisc espagnol depuis de nombreux mois. Cet accord aurait finalement été conclu mardi par les avocats de la star du ballon rond.

La star du PSG épinglée dans l’affaire Football Leaks

Le nom d’Angel Di Maria s’est retrouvé mêlé à la terrible affaire des révélations de Football Leaks. Mediapart et de nombreuses rédactions européennes avaient dévoilé un habile système d’évasion fiscale dont bénéficiaient de très nombreux joueurs de football professionnel ainsi que des dirigeants et des membres des instances de la FIFA. Des sommes importantes étaient placées dans des paradis fiscaux.

L’international argentin Angel Di Maria traverse une phase délicate dans sa carrière sportive et extra-sportive

Le mois de mars est décidément orageux pour Angel Di Maria après la catastrophe du match retour perdu sévèrement (6-1) contre le FC Barcelone. Le PSG a ainsi été privé d’une qualification pour les quarts de finale de la Champions League. Seule maigre consolation pour Di Maria, les stars du Fc Barcelone ont été également confrontées à de terribles accusations similaires ces dernières années.

Le joueur du PSG n’est pas encore totalement blanchi

Di Maria pourrait encore être inquiété par la justice espagnole même après le versement important des 3,5 millions d’euros. Le milieu offensif du PSG n’est pas à l’abri de voir les charges retenues contre lui s’alourdir. Des faits litigieux lors de son passage au Real Madrid entre 2012 et 2013 sont susceptibles de lui porter préjudice. Une sentence beaucoup plus lourde risque éventuellement d’être prononcée. Di Maria va devoir se soumettre aux conséquences pénales des faits litigieux qui lui sont reprochés. Les autorités espagnoles ne plaisantent pas avec ce genre d’infraction financière. Dans une affaire similaire, Javier Mascherano avait été condamné à un an de prison. Il n’avait pas eu à purger sa peine.

La suite des investigations et de la procédure pourrait donc s’avérer défavorable au joueur du PSG. Le règlement de cette somme importante et ses efforts pour régulariser sa situation devrait malgré tout plaider en sa faveur.

D’autres cas similaires dans le championnat de France de football

Trois autres joueurs sont également visés en France par ce type d’enquête financière menée par les autorités espagnoles. Radamel Falcao, Fabio Coentrao et Ricardo Carvalho pourraient également devoir reverser des sommes importantes au fisc espagnol. Ils ont tous été supervisés par l’agent Jorge Mendes. Ils seront confrontés à des accusations similaires au cas de Di Maria.

Les révélations de Football Leaks ont donné une très mauvaise image du monde du ballon rond. Encore bien plus grave que la fraude et l’évasion fiscale de certains joueurs, des soupçons de corruption au sein de la FIFA et de l’UEFA ont été soulevés.

Espérons pour les supporters parisiens que cette affaire judiciaire ne viendra pas nuire à la fin de saison de Di Maria dans l’optique de la conquête d’un nouveau championnat de France face à Nice et Monaco. Même chose pour la Coupe de France et la Coupe de la Ligue. Le joueur argentin devra très vite se reconcentrer sur les terrains et retrouver une force mentale irréprochable.

 

Publié le jeudi 16 mars 2017 à 9:43, modifications jeudi 16 mars 2017 à 9:43

Vous aimerez aussi

-->

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Vers le top