Sport

Pelé n’ira pas à Londres mais n’est pas hospitalisé

L’inquiétude était de mise vendredi 19 janvier après l’annonce de l’hospitalisation de Pelé au Brésil. Mais la légende du football serait juste en train de se reposer chez lui.

C’est une fausse alarme qui a mis en émoi la planète football. Pelé, le seul homme à avoir remporté trois Coupe du Monde se porterait finalement bien. C’est en tout cas ce qu’annonce un de ses conseillers qui dément vigoureusement les annonces de l’association britannique des journalistes de football.

Un voyage qui aurait été trop stressant

Non, Pelé n’est pas hospitalisé. Voici le message sur lequel a insisté Pepito Fornos, l’un des assistants de l’ancien footballeur auprès de nos confrères de l’AFP. Reprenant le vocable de Donald Trump il n’a pas hésité à dénoncer une “fake news”.

Pelé est à Guaruja en train de faire sa physiothérapie et se repose tranquillement. Il a dit, je n’y vais pas car cela va être très fatigant, très stressant

Ce démenti a en effet été causé par l’annulation de son voyage à Londres. Celui-ci était prévu dans le cadre d’un dîner organisé par l’association britannique des journalistes de football (FWA). Son secrétaire général s’était exprimé plus tôt vendredi 19 janvier pour expliquer que Pelé était hospitalisé en raison d’une fatigue extrême. Heureusement, il n’en serait donc rien.

La santé déclinante de Pelé

Mais si cette annonce a eu autant d’écho, c’est aussi à cause de la santé du “Roi Pelé”. Celui qui est une véritable légende au Brésil. L’événement le plus marquant avait sans doute eu lieu en 2016. Il avait alors été incapable d’allumer la torche olympiques aux JO 2016 au Brésil. Il est aussi apparu en fauteuil roulant en décembre dernier lors du tirage au sort du Mondial 2018.

Lundi 15 janvier, lors de l’ouverture du championnat de Rio, il a même eu besoin d’utiliser un déambulateur. Dès 2014, les premiers signes d’alarme étaient apparus. Le Brésilien avait alors été placé en soins intensifs pour une infection urinaire qui avait justifié son placement sous dialyse. Beaucoup d’alertes successives ces dernières années qui maintiennent les fans inquiets.

Publié le samedi 20 janvier 2018 à 10:06, modifications samedi 20 janvier 2018 à 9:53

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !

En direct