Sport

OM : L’avenir de Patrice Evra scellé ce vendredi dans l’affaire du coup de pied

Selon des informations de L’Equipe et du Figaro, le footballeur Patrice Evra va rencontrer le président du club de l’Olympique de Marseille ce vendredi. Cette réunion devrait être une étape importante suite au dérapage du joueur après des provocations des supporters ultras marseillais dans le cadre du déplacement de l’OM en Europa League contre le club portugais du Vitória Guimarães. Patrice Evra avait assené un coup de pied à l’un des spectateurs phocéen avant la rencontre.

Le défenseur Patrice Evra va assister à une réunion décisive ce vendredi avec le président de l’OM, Jacques-Henri Eyraud. D’après la rédaction de L’Equipe, il s’agirait d’un « entretien préalable à une éventuelle sanction disciplinaire ». Le joueur emblématique de l’Olympique de Marseille pourrait donc malheureusement être licencié pour faute grave.

Le coup de sang de Patrice Evra en Europa League

Patrice Evra a assené un coup de pied au visage d’un supporter marseillais jeudi dernier, avant la rencontre de Ligue Europa au Portugal entre le Vitória Guimarães et l’OM. Cette altercation n’a décidément pas porté chance aux hommes de Rudi Garcia. L’OM s’est en effet incliné 1 à 0 dans ce match de poule de la prestigieuse compétition européenne.

La réaction immédiate de l’Olympique de Marseille

Le club marseillais a pris une décision radicale suite à ce geste violent. Patrice Evra a été mis à pied par l’OM. En plus de cette sanction interne et de cette réunion importante cette semaine, le défenseur marseillais va connaître la décision, ce vendredi, de la commission de discipline de l’UEFA, qui va statuer sur son cas.

Le patron de l’OM, l’Américain Frank McCourt, n’a pas été tendre avec son joueur dans un entretien à La Provence.

Ce n’est pas un comportement acceptable. Et pour le joueur et pour les supporters. Ce n’est pas quelque-chose que nous pouvons tolérer à l’OM, c’est aussi simple que ça. C’est un événement très regrettable et c’est vraiment dommage de voir un grand joueur comme Patrice pousser jusqu’à un tel comportement.

Frank McCourt souhaite confier la décision finale au président du club, Jacques-Henri Eyraud.

Je vais lui laisser le soin de décider quelles suites le club va donner à cette affaire.

La carrière de Patrice Evra scellée ce vendredi ?

La journée de vendredi s’annonce donc décisive pour la saison et la carrière de Patrice Evra. Son cas divise la planète foot depuis la Coupe du Monde désastreuse des Bleus en Afrique du Sud, à Knysna, avec l’épisode du bus, de la taupe et de la gestion tendue du cas Anelka. De nombreux anciens joueurs, devenus consultants, prennent un malin plaisir à dénigrer Patrice Evra à chaque fois qu’ils en ont l’occasion. L’attitude des fans marseillais, les insultes et les provocations répétées envers Patrice Evra sont également condamnables.

Une rupture de contrat pourrait donc être décrétée vendredi. Patrice Evra pourrait ne plus être un joueur de l’effectif marseillais. Le dernier cas similaire à l’OM concernait le départ et le renvoi du joueur brésilien Brandão. Cette affaire était beaucoup plus trouble et portait sur des soupçons de viol sur une jeune femme en 2011. Même si un non-lieu avait été rendu dans cette affaire, Brandão avait été contraint de quitter le club, après avoir été piégé.

Les cas similaires dans le football et les répercussions de l’incident concernant le défenseur marseillais sur le plan médiatique

Ce coup de sang de Patrice Evra a ravivé de nombreux souvenirs chez les fans de football. Eric Cantona avait également agressé un supporter en tribunes avec un coup de pied en 1995 contre Crystal Palace. Le violent coup de tête de Zinedine Zidane en finale de Coupe du Monde 2006 avait également suscité de vifs débats.

Le cas Evra a même eu des répercussions importantes sur les plateaux de télévision ces derniers jours. Un clash impressionnant est intervenu entre le journaliste de RTL et de CNews, Pascal Praud, et le rappeur et citoyen engagé, Rost, dans le cadre de l’émission 20 Heures Foot sur CNews. Ces différentes séquences sur deux émissions ont beaucoup fait réagir la twittosphère.

Patrice Evra remercie sur Twitter les “vrais supporters de l’OM”.

De nombreuses zones d’ombre persistent dans l’affaire Evra

Reste à savoir quelles sont les véritables raisons qui ont poussé Patrice Evra à se comporter ainsi. Les mots et les insultes des supporters marseillais à son égard dans le stade au Portugal n’ont pas filtré dans la presse. L’attitude des fans ultras de l’OM, qui se sont rapprochés du défenseur, dans une zone hors du parcage autorisé pour les visiteurs, fait également débat. Le groupe de supporters de l’OM, impliqué dans l’affaire du coup de pied de Patrice Evra à Guimarães, a publié un communiqué. Les fans ultras du club phocéen rejettent la faute en intégralité sur Patrice Evra. Le groupe de supporters a également tenu à répondre aux propos accusateurs, tenus dimanche dernier sur le plateau du Canal Football Club par le journaliste et chroniqueur Pierre Ménès.

Le groupe de fans ultras réagit avec un communiqué

Le supporter phocéen visé par le coup de pied de Patrice Evra était membre des Fanatics. Ce groupe de supporters s’insurge :

contre le comportement irresponsable et malveillant de certains journalistes et consultants qui manipulent l’opinion publique à grand renfort de mensonges. […] M. Evra n’a jamais été la cible d’insultes racistes. Quiconque connait un minimum le mouvement supporter marseillais ne sera pas dupe et comprendra à quel point cette accusation est absurde. Ce sont des passionnés qui donnent de leurs temps et de leur argent depuis des années, par amour pour leurs couleurs, et qui n’ont aucune autre volonté ou ambition que d’encourager l’Olympique de Marseille.

Les Fanatics Marseille 1988 ont également directement visé le consultant Pierre Ménès. Ce dernier avait affirmé que Patrice Evra avait été « traité de singe ». Le spécialiste du ballon rond s’interrogeait également sur la présence au Portugal de spectateurs ayant fait « 28 heures de bus pour aller au Portugal insulter des joueurs ». Mathieu Grégoire, journaliste de L’Equipe, présent au stade, a également contesté ces soupçons de racisme envers Patrice Evra.

Les ultras marseillais rejettent la faute sur Patrice Evra

Les fans de l’OM accusent Patrice Evra d’avoir « menacé les supporters en tribune en les invitant à régler les comptes dehors », d’avoir « jouer les gros bras devant le parcage » et de « continuer la provocation via les réseaux sociaux depuis l’incident ».

Les supporters descendus de la tribune l’ont fait en réaction aux provocations de M. Evra qui a tiré le ballon sur eux et leur a demandé de venir en découdre. Ils se sont placés en opposition à M. Evra et n’ont agressé personne. La seule personne ayant commis un acte de violence est celle qui portait le maillot bleu et blanc… ».

La carrière et la vie de Patrice Evra pourrait donc bien basculer vendredi. Patrice Evra pourrait tout perdre dans cette affaire. Le défenseur risque d’être licencié de l’Olympique de Marseille. L’UEFA et le club marseillais ne risquent pas d’être tendres après son coup de sang contre un supporter. Patrice Evra a disputé 19 rencontres avec l’OM depuis son arrivée en janvier 2017. Il a mené une brillante carrière à Nice, Monaco ainsi qu’à la Juventus Turin et à Manchester United.

Publié le jeudi 9 novembre 2017 à 10:16, modifications jeudi 9 novembre 2017 à 15:55

Vous aimerez aussi

-->

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet
Vers le top