Sport

Nicolas Sarkozy futur président du club de football du PSG ?

Alors que le mercato hivernal approche et que les équipes de football professionnel de Ligue 1 arrivent à mi-saison, le site internet du magazine GQ vient de faire une révélation fracassante. L’ancien Président de la République Nicolas Sarkozy, qui vient d’être éliminé de la course à la présidentielle de 2017 après sa défaite dans la primaire de la droite et du centre, pourrait trouver une reconversion inattendue. En grand amateur de football et en tant que supporter du club de football du Paris Saint-Germain, l’ancien chef de l’Etat pourrait devenir président du club de la capitale dans les mois qui viennent.

Nicolas Sarkozy : un supporter indéfectible du Paris Saint-Germain

Selon des informations du magazine GQ, Nicolas Sarkozy pourrait devenir le nouveau président du club de football du Paris Saint-Germain. Cette information est digne d’un premier avril pour les fans ultras du club des tribunes Boulogne et Auteuil. Alors qu’il avait annoncé qu’il se retirait à nouveau de la vie politique pour se consacrer à des tâches plus reposantes après sa défaite dans la course à la présidentielle dans le cadre de la primaire de la droite, Nicolas Sarkozy pourrait donc bien être le futur président du PSG.

Nicolas Sarkozy apparaît depuis de nombreuses années en tribunes du Parc des Prince aux côtés de Nasser Al-Khelaïfi, l’actuel président et directeur général du club. Nicolas Sarkozy avait été favorable et s’était d’ailleurs engagé personnellement dans le dossier du rachat du club de la capitale par le Qatar avec le groupe QSI en 2011.

Les rachats successifs et récents du club de la capitale

De 2006 à 2011, le PSG était passé sous pavillon américain avec l’entrée de Colony Capital sous l’ère de Sébastien Bazin et de Robin Leproux. Ce renouveau avait permis d’obtenir des bases solides et des premiers résultats encourageants sur le plan sportif.

La mue récente du club de la capitale a été accélérée grâce à l’arrivée du Qatar en 2011. Les sommes impressionnantes injectées par QSI ont permis au club de rivaliser avec les plus grands clubs européens. Paris a ainsi réussi à accéder pendant quatre saisons de suite aux quarts de finale de la Champions League. Le PSG a récolté une moisson impressionnante de trophées sur le plan national (le championnat, la coupe de la ligue, la coupe de France et même le trophée des champions).

Ces changements radicaux avec l’arrivée de Nasser Al-Khelaïfi, l’implantation de la chaîne BeInSports en France et la décision d’un projet sportif ambitieux pour le PSG ont modifié profondément le paysage footballistique en France.

Nasser Al-Khelaïki, Leonardo et Nicolas Sarkozy : le trio magique du PSG

Nasser Al-Khelaïfi et Nicolas Sarkozy ont favorisé et ont permis la venue en France des joueurs et de cadres clés. L’arrivée de Leonardo en tant que directeur sportif en 2011 a fait basculer le destin du club. Cet ancien international brésilien, qui avait évolué dans le championnat de France sous les couleurs du PSG dans les années 1990, a permis de changer la dimension du club parisien. C’est sous son ère que sont arrivées les pépites internationales et françaises Javier Pastore, Thiago Silva, David Beckham, Thiago Motta, Marco Verratti, Blaise Matuidi, Claude Makelele, Adrien Rabiot ou bien encore le géant Suédois Zlatan Ibrahimovic, l’homme de tous les records et qui a permis au championnat de France d’être remarqué et respecté sur le plan international.

GQ : plus fort que France Football et L’Equipe ?

Le magazine GQ vient donc de publier cette information sur l’arrivée de Nicolas Sarkozy à la tête du PSG de manière officielle. L’ancien président de la République remplacerait Nasser Al-Khelaïfi à la présidence du club parisien.

Cette décision impressionnante serait effectuée afin de :

donner un nouveau souffle.

Les différents scénarios de l’entrée en fonction de Nicolas Sarkozy

Cette accession de Nicolas Sarkozy à la tête du PSG pourrait se dérouler dans les mois qui viennent. D’après nos confrères de GQ, une :

décision finale pourrait être prise durant la trêve hivernale. Ou au plus tard après l’élimination en Ligue des Champions désormais attendue pour début mars face au Barça.

Nicolas Sarkozy pourrait donc remplacer Nasser Al-Khelaïfi dès la prise de cette décision dans les semaines qui viennent. Ce choix pourrait sinon être acté à la reprise de la future saison 2017-2018.

Lors d’une interview à Paris Match en 2013, Nicolas Sarkozy rêvait déjà de ce poste :

Si je ne suis pas réélu en 2017, je deviens président du PSG !

Nicolas Sarkozy pourrait donc rejoindre Patrick Kluivert et Jean-Claude Blanc dans l’organigramme du club du Paris-Saint-Germain pour les années à venir.

Cette accession impressionnante de Nicolas Sarkozy poussera-t-elle Bernard Tapie à revenir à Marseille ? Réponse dans les prochains mois.

Une information démentie par l’entourage de Nicolas Sarkozy

Les fans du PSG hostiles à cette possible arrivée de Nicolas Sarkozy vont être heureux d’apprendre qu’un rétropédalage a eu lieu en fin de journée, ce vendredi soir. L’entourage de Nicolas Sarkozy a en effet tenu à réagir très rapidement suite à cette information diffusée par GQ dans la journée de vendredi.

C’est n’importe quoi. Il est hors de question que Nicolas Sarkozy prenne la présidence du PSG.

Quelques heures seulement après les révélations de GQ du vendredi 16 décembre, Nicolas Sarkozy a donc apporté un démenti catégorique.

L’entourage du club de la capitale a également tenu à communiquer sur cette rumeur. Un proche de l’actuel président du club, Nasser Al-Khelaïfi, s’est confié à la rédaction du Parisien. Nasser Al-Khelaïfi :

restera à la tête du PSG au moins jusqu’en 2022.

Les arguments évoqués par la rédaction de GQ

Vendredi après-midi, le magazine GQ affirmait que Tamin Al-Thani, l’émir du Qatar songeait à écarter Al-Khelaïfi. Son remplaçant aurait été trouvé en la personne de Nicolas Sarkozy. Les récents résultats du PSG n’auraient pas plu au souverain du Qatar.

Des discussions se seraient déroulées à Doha, d’après GQ, après la défaite cinglante face à Montpellier.

Tout va très vite dans le football. Le magazine GQ risque de riposter avec de nouveaux articles suite à ces déclarations de l’entourage du club et de Nicolas Sarkozy. Malgré les démentis, Nicolas Sarkozy pourrait dans les années à venir être le futur successeur de Nasser Al-Khelaïfi.

Sur le plan sportif, le PSG d’Unai Emery a encore du pain sur la planche cette saison. Le club va devoir rattraper son retard en championnat face à Monaco et à Nice. Le PSG pourrait ne pas être sacré champion d’automne d’ici la fin décembre. Le PSG devra être à son meilleur niveau avec le match aller-retour en huitièmes de finale de la Champions League. L’équipe de Barcelone en février prochain est un très beau défi à relever pour le club de la capitale.

Publié le samedi 17 décembre 2016 à 9:34, modifications samedi 17 décembre 2016 à 11:39

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !