Sport

Nicolas Anelka encense Mbappé et dézingue Raymond Domenech

Il y avait bien longtemps que l’on n’avait plus entendu parler de Nicolas Anelka. Qu’à cela ne tienne, ce dernier s’est récemment confié au JDD et, entre deux louanges adressées à Kylian Mbappé, l’ancien tricolore n’hésite pas à tirer à boulets rouges sur Raymond Domenech, qui fut autrefois son sélectionneur en équipe de France !

Ce n’est un secret pour personne : Nicolas Anelka n’est pas le plus apprécié des anciens Bleus. Une réputation notamment due à certaines sorties médiatiques controversées. Pourtant, force est de constater que l’attaquant fait partie intégrante du paysage footballistique français.

Et c’est justement à l’occasion d’une interview accordée au JDD que l’athlète de 38 ans s’est laissé allé à quelques nouveaux commentaires croustillants. Ainsi, quand on lui parle de Kylian Mbappé, qui brille actuellement à Monaco, Nicolas Anelka a des étoiles dans les yeux. Ce dernier déclare ainsi :

Je me souviens de Ronaldo aux JO de 1996, et Mbappé est de ce niveau : il a les caractéristiques d’un joueur de classe mondiale. A lui de bien gérer ça : il a le choix entre être Ronaldo ou Anelka.

Et d’ajouter :

Mbappé fera sa carrière. Si, toutefois, elle ressemble à la mienne, ça signifiera qu’il fait partie des meilleurs attaquants, avec un fort caractère, que ça plaise ou non. S’il suit Ronaldo, Il Fenomeno, mon modèle dans le foot, il sera parmi les légendes et aura marqué l’histoire de son sport. C’est ce que je lui souhaite.

Des propos visant à encenser ? Voilà qui ne ressemble pas à Nicolas Anelka. Pas d’inquiétude, ce dernier n’en a pas fini avec une personne en particulier…

« UN PETIT JOUEUR QUELCONQUE »

En effet, se servant du cas Mbappé pour rebondir, l’ex Citizen cible ensuite son ancien sélectionneur en équipe de France. Son nom ? Raymond Domenech. Du coup, Anelka déclare sur le ton qui est le sien :

Il peut aussi réaliser la carrière de Raymond Domenech, celle d’un petit joueur quelconque du championnat de France devenu entraîneur quinze ans de l’équipe de France Espoirs et des A sans remporter le moindre trophée, puis au chômage depuis 2010, collaborant à un journal qui a mis un terme à sa petite carrière de coach.

Voilà ce que l’on appelle une pique de première ! Après avoir évolué en Europe, Nicolas Anelka est ensuite parti en Chine, en 2012. Il fut également nommé entraîneur adjoint de son club chinois pendant une courte période.

Publié le dimanche 23 avril 2017 à 13:58, modifications dimanche 23 avril 2017 à 11:17

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !