Sport

Metz-Lyon : Le match interrompu après des jets de pétards sur Anthony Lopes

Trente minutes après le coup d’envoi, le match Metz-Lyon a été interrompu. En cause : des jets de pétards qui ont touché le gardien lyonnais, Anthony Lopes.

La rencontre Metz-Lyon a viré au cauchemar. En effet, quelques supporteurs malintentionnés ont transformé ce qui devait être une belle soirée de football, en cauchemar. Tout a débuté à la 30ème minute… Quelques secondes plus tôt, Gauthier Hein avait ouvert le score pour Metz. Malheureusement, les célébrations ont dégénéré. Anthony Lopes, le gardien de Lyon, s’écroule après plusieurs jets de pétards.

Comme on peut le constater sur les images diffusées par beIN Sports, un deuxième pétard explose près du gardien lyonnais, et ce alors qu’il est déjà à terre.

La rencontre Metz-Lyon suspendue

Sonné, Anthony Lopez a d’abord été soigné sur le terrain, avant d’être conduit dans les vestiaires. Il a ensuite été transporté à l’hôpital par les pompiers. Lionel Jaffredo, l’arbitre de Metz-Lyon, a d’abord interrompu provisoirement le match. Une heure plus tard, la rencontre était définitivement arrêtée.

Bernard Serin, le président du club messin, a déclaré que les auteurs des jets de pétards avaient été identifiés. Ils devraient donc être interpellés.

Et maintenant ?

La Ligue de Football Professionnel a immédiatement réagi et a annoncé, via communiqué :

Le dossier est transmis, en application de l’article 535, à la Commission de Discipline de la LFP. La Ligue de Football Professionnel regrette ces incidents et sera intransigeante dans la suite qui sera donnée à ce dossier.

Le FC Metz risque des sanctions devant la commission de discipline ou même de perdre le match. Quant à Anthony Lopez, il a regagné Lyon et doit maintenant consulter un ORL.

Une bien triste soirée pour l’image du football…

Publié le dimanche 4 décembre 2016 à 11:33, modifications dimanche 4 décembre 2016 à 11:16

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !