Sport

Une macabre mise en scène visant l’AS Rome déployée près du Colisée en Italie

Les supporters ultras des clubs de football (les tifosi en Italie) ont encore démontré leur dangerosité et leur violence gratuite. Le club de l’AS Rome vient en effet d’être la cible d’une impressionnante banderole de très mauvais goût, déployée en pleine capitale romaine, non loin du Colisée.

La fin de saison de l’AS Rome risque d’être sous haute tension. La frange la plus extrême et la plus revendicative des supporters du club romain a tenu à adresser un message glaçant aux joueurs.

Une banderole menaçante a été déployée dans le centre de la capitale italienne ce vendredi 5 mai. Le message placardé était accompagné de quatre mannequins pendus qui portaient des maillots floqués aux couleurs de l’équipe de l’AS Rome. Les tifosi ont donc tenu à adresser un terrible message et une mise en garde aux joueurs de la Roma.

La banderole affichait le message menaçant suivant :

Un conseil, sans vous offenser. Dormez la lumière allumée.

Ces propos intimidants et cette macabre mise en scène était visible dans la matinée de vendredi selon des informations de Sud-Ouest.

Une enquête ouverte suite à la découverte d’une banderole de très mauvais goût visant les joueurs de l’As Rome

Les forces de l’ordre italiennes ont retiré la banderole et les quatre mannequins dans la matinée de vendredi. Selon la presse italienne, le message pourrait s’adresser plus spécifiquement aux trois joueurs, dont les mannequins pendus portaient leurs maillots. L’Égyptien Mohamed Salah, l’Italien Daniele De Rossi et le Belge Radja Nainggolan seraient donc directement menacés. Le quatrième pantin ne portait pas de maillot. Une enquête a été ouverte par les carabiniers afin de démasquer les auteurs de cette banderole macabre.

Le Corriere della Sera renvoie dos-à-dos les deux clubs romains en évoquant le climat délétère entre la Lazio et la Roma :

S’agit-il des ultras de l’AS Roma déçus par la prestation de leur équipe ou d’une provocation des supporters de la Lazio ?

Les raisons de la colère ?

Les supporters ultras de l’As Rome semblent ne pas avoir digéré la défaite de dimanche dernier dans le derby romain. La Roma a perdu 3 à 1 contre le club de Lazio. Cet avertissement, qui fait froid dans le dos, intervient alors que l’heure du bilan de la saison est dans toutes les têtes. La récente élimination de l’As Roma face à Lyon dans la prestigieuse compétition européenne, la Ligue Europa, n’a pas été digérée visiblement. L’AS Rome ne sera pas en mesure cette saison de gagner le moindre titre.

La colère des fans du club est donc à son paroxysme. Mais cette situation sportive vient de déboucher sur des menaces de mort et un comportement beaucoup trop agressif et hostile des tifosi à l’égard des  joueurs de leur équipe fétiche. Le bilan désastreux de la saison serait la cause principale de cette bannière de très mauvais goût selon la rédaction du Corriere dello Sport.

Cette mise-en-scène terrifiante intervient quelques jours après une autre découverte de très mauvais goût devant le centre d’entraînement de l’AS Rome. Des silhouettes de cadavres avaient été dessinées sur le sol avec l’inscription « RIP » (rest in peace, repose en paix).

Une revendication par les tifosi de la Lazio

Selon des informations de 7sur7.be, cet acte n’était en réalité qu’une blague de très mauvais goût de la part des ultras de la Lazio. Cette action a été vite revendiquée dans la journée de vendredi par les tifosi de la Lazio. Les Irréductibles du Virage Nord Lazio ont publié un communiqué sur leur page Facebook afin de revendiquer ce geste fou.

Nous sommes émerveillés et stupéfiés par tant de stupidité mêlée à l’alarmisme qui anime le journalisme italien.

Selon ces supporters de la Lazio, cette banderole et les mannequins correspondait à “une vanne salutaire” générée par le derby romain. L’équipe de l’AS Rome est actuellement à la deuxième place du championnat italien et est talonnée par Naples.

Le match de la honte et de la potence pour la France entre l’OM et l’OL

En France, un cas similaire avait fait couler beaucoup d’encre. De nombreux amoureux du football avaient été profondément révoltés lors du choc entre Marseille et Lyon. Ce match de la honte s’était déroulé à Marseille, au stade Vélodrome, en septembre 2015. Les supporters ultras de l’OM avaient adressé un message terrible à Mathieu Valbuena. Ils l’avaient alors qualifié de traître pour sa signature à l’OL.

Avant la rencontre, un mannequin avait été pendu à une potence avec un maillot lyonnais et un masque de Valbuena. La condamnation envers le club phocéen avait été très légère par la Ligue de football professionnel. Cette mise en scène macabre a véhiculé une image désastreuse pour le football français. Ce sport doit rester une fête avant tout.

Publié le samedi 6 mai 2017 à 11:38, modifications samedi 6 mai 2017 à 11:38

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !