Football

L’Islande va boycotter diplomatiquement le mondial 2018 en Russie

Le pays rejoint ainsi l’Angleterre sur les rangs des pays qui n’enverront pas de délégation politique pour accompagner l’équipe nationale.

Nouveau camouflet pour la Russie de Vladimir Poutine. Alors que l’affaire Sergueï Skripal continue d’occuper l’actualité, elle impacte aussi désormais la Coupe du Monde organisée cet été en Russie. L’Islande n’y enverra pas de délégation diplomatique.

Un geste fort

Les pays européens expulsent les diplomates russes à la pelle. Mais, certains vont plus loin, c’est notamment le cas de l’Islande. Le petit pays, a décidé de ne pas envoyer de délégation diplomatique à la Coupe du Monde 2018.

Parmi les mesures prises par l’Islande, il y a le report de tout dialogue bilatéral de haut-niveau avec les autorités russes. Par conséquent, les responsables islandais n’assisteront pas à la Coupe du monde de la FIFA en Russie cet été

a ainsi détaillé le ministère des Affaires Etrangères. En soi, la mesure n’est pas d’une importance extrême. Mais, elle envoie surtout un signal fort. Le pays a souffert économiquement de son positionnement après l’annexion de la Crimée. Associé aux sanctions de l’UE, il avait aussi été victime des mêmes représailles russes. En l’occurrence, un embargo lourd économiquement. La Russie achetait jusque-là, 40% des exportations de maquereau du pays.

Je ne sais pas avec certitude quelles contre-mesures la Russie va prendre mais ça s’ajoutera au problème du maquereau

a détaillé Eirikur Bergmann, professeur de sciences politiques à l’Université Bifrost, interrogé par l’AFP.

Pour rappel, les Islandais sont dans le groupe D. Ils affronteront l’Argentine, la Croatie et le Nigéria. Il s’agit de la première qualification du pays pour une Coupe du Monde de football.

Publié le mercredi 28 mars 2018 à 14:40, modifications mercredi 28 mars 2018 à 12:24

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !