Sport

Les spectateurs envahissent la pelouse en croyant le match fini

Depuis quelques années, la Coupe de France nous réserve une tradition pas vraiment du goût de la fédération. Il ne s’agit pas là des beaux parcours des petits clubs, mais des envahissements du terrain lorsque les clubs se qualifient pour la finale, au Stade de France. Cela s’est encore produit ce mardi soir… deux fois !

Comment peut-on envahir un stade deux fois en l’espace de quelques minutes ? Il fallait être branché sur la rencontre opposant l’AJ Auxerre à Guingamp ce mardi soir, dans le cadre de la première demi-finale de la Coupe de France. Les locaux, l’AJ Auxerre, se sont imposés (1-0) après avoir été réduit à dix à vingt minutes de la fin.

Pour fêter cette qualification pour la finale de la grande coupe nationale, les spectateurs bourguignons ont perpétué la tradition et ont pénétré en masse sur la pelouse. Problème, le match n’était pas encore terminé. Probablement perturbés par l’attitude du capitaine Sébastien Puygrenier, qui demandait au public de les soutenir dans les dernières secondes du match, les supporters de l’un des virages ont dû revenir le plus vite possible sur leur siège après s’être trompé au niveau du timing.

Il restait en réalité moins d’une minute à jouer, et Guingamp s’est donné l’opportunité de revenir dans la rencontre et tenter de décrocher sa deuxième finale consécutive en Coupe de France, après sa victoire l’an passé face au Stade Rennais. Malheureusement pour les Bretons, ils n’ont pas réédité l’exploit réalisé au tour précédent en éliminant Yzeure à la dernière minute, et ce sont bien les Auxerrois qui verront le Stade de France en fin de saison.

Plus que la perte de la Coupe de France, les Guingampais manquent également l’occasion de retrouver la Ligue Europa, où ils évoluaient cette saison en étant la fierté de tout un pays grâce au meilleurs parcours français de cette compétition.

Publié le mercredi 8 avril 2015 à 15:16, modifications mercredi 8 avril 2015 à 15:16

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !