Sport

Les organisateurs de Wimbledon veulent limiter les abandons au premier tour

Le tournoi de Wimbledon a apporté un léger changement à son règlement.

La carotte et le bâton

Le tournoi de Wimbledon se rapproche. L’épreuve reine des gazons aura lieu du 2 au 15 juillet 2018. Mais, les organisateurs ont décidé d’apporter quelques modifications selon une annonce faite mardi. L’objectif ? Limiter les abandons au premier tour. Il faut dire qu’il y en avait eu sept en cours de match l’an passé.

Ils ont donc introduit la règle du 50/50. Pour la comprendre, il faut savoir comment marche le système des primes à Wimbledon. Pour toucher celle du premier tour, il fallait jusqu’à 2017 participer au match. Et on parle de quelques dizaines de milliers d’euros. De quoi motiver les joueurs à se présenter amoindris sur le cours pour y avoir droit. Mais, ce n’est pas vraiment l’idéal pour le spectacle. Avec la nouvelle règle, un absent pourra réclamer 50% de la récompense (44.000 € cette année) s’il annonce son forfait au plus tard, le jeudi précédent le 1er tour. Son remplaçant, aura le droit au reste. Une belle façon d’inciter à ne pas ruiner le plaisir.

Mais, 50%, ce n’est pas 100%. Le tournoi préfère donc anticiper les petits malins qui voudraient contourner la règle. Le All England Club a donc précisé qu’un joueur qui “abandonnerait ou fournirait une performance en deçà des normes professionnelles” recevrait une amende du montant de la récompense. De quoi normalement s’assurer qu’il n’y ait pas de mauvais joueurs…

Publié le mercredi 2 mai 2018 à 15:33, modifications mercredi 2 mai 2018 à 12:31

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !