Football

Le PSG doit-il changer de gardien à l’intersaison ?

A l’approche de la fin de la saison, la question revient sur la table à Paris. Le club doit-il changer de gardien pour passer dans une autre dimension ?

Aréola, une caution qualité

Alphonse Aréola paye-t-il le fait d’être Français ? Pour beaucoup de suiveurs du PSG, c’est le cas. Formé au club, caution locale mais pas assez “sexy”. Pourtant, à l’heure actuelle avec Rabiot, et même Mbappé (né à Paris), c’est un symbole. Mais, le PSG songerait de nouveau à changer de gardien à l’intersaison. Principal objectif dans le viseur : Jan Oblak, le gardien de l’Atlético Madrid. Celui-ci n’est pas vraiment sûr de vouloir partir. Surtout, il a un contrat jusqu’à 2021, rien n’oblige donc le club à le vendre. En revanche, si Simeone et Griezmann partent, la fin de cycle qui se profile à Madrid pourrait l’inciter à aller voir ailleurs. 

Mais, le club parisien en a-t-il vraiment besoin ? Aréola est sans aucun doute le futur. Du club et de l’Equipe de France. Ces dernières années, le PSG a trop souvent fait changer le gardien. Sirigu et Trapp ont fait les frais de l’indécision du club. Aujourd’hui, du côté de la direction, on murmure les noms d’Oblak, mais aussi Alisson (AS Roma), Donnaruma (Milan AC) ou encore Courtois (Chelsea). Mais, sur l’ensemble de la saison Aréola a donné satisfaction. Il l’a encore montré ce week-end face à Bordeaux. Alors faut-il vraiment le changer ? Surtout, Paris peut-il trouver mieux ? Le club pourrait bien manquer d’arguments pour séduire un profil plus costaud.

D’autres priorités dans l’effectif

Plus que tout, le principal frein à la venue d’un gardien de classe mondiale à Paris est sans doute une question de priorités. Ce n’est pas le poste n°1 qui a besoin d’un nouveau joueur. Celui-ci est à chercher plus haut sur le terrain. Paris a un besoin urgent d’un milieu récupérateur de niveau mondial. Le départ de Thiago Motta a renforcé cette nécessité. Il s’agit d’une priorité depuis plus d’un an, mais trouver le profil idoine s’avère compliqué. Casemiro (Real Madrid) et Diawara (Naples) font partie des priorités. Mais, ils pourraient bien être impossibles à aller déloger.

Enfin, Paris pourrait avoir un plus gros problème à gérer dans l’immédiat. Le club est dans le viseur du fair-play financier. Il va falloir convaincre l’UEFA. Sinon, le club pourrait bien être interdit de recrutement… 

Publié le mardi 24 avril 2018 à 17:26, modifications jeudi 26 avril 2018 à 10:16

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !