Sport

La malédiction de Ramsey : chaque fois qu’il marque un but une célébrité meurt

Quand le milieu de terrain d’Arsenal marque un but, quelqu’un de célèbre meurt. Steve Jobs, Robin Williams et maintenant David Bowie. Connu comme la malédiction d’Aaron Ramsey, cette coïncidence fait le buzz sur le Web.

La première coïncidence, ou le début de la malédiction, s’est produite le 16 octobre 2009, avec la mort d’un célèbre journaliste espagnol, Andrés Montes. Deux jours plus tôt, Aaron Ramsey avait marqué un but contre le Liechtenstein. Depuis, la liste des victimes ne fait que s’allonger.

Deux ans plus tard, Oussama Ben Laden est capturé et tué en mai 2011. Ramsey venait de marquer un but. Cette même année, en octobre, meurt Steve Jobs et Mouammar Kadhafi. Le joueur venait également de marquer. En 2012, nouveau but de Ramsey et le monde pleure la mort de Whitney Houston. En novembre 2013, Paul Walker et en août 2014, Robin Williams.

David Bowie a rejoint la liste des célébrités décédées, dimanche 10 janvier 2016, un jour après qu’Aaron Ramsey ait marqué le deuxième but de son équipe face à l’équipe de Sunderland.

La coïncidence prend une telle fréquence que quand on a appris la mort du chanteur, victime d’un cancer, les internautes se sont empressés de vérifier si le joueur venait de marquer un but.

Après son dernier but face à Liverpool, le 14 janvier 2016, décédait également Alan Rickman, l’un des acteurs culte d’ Harry Potter.

Publié le dimanche 17 janvier 2016 à 15:02, modifications dimanche 17 janvier 2016 à 15:02

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !