Sport

Six joueurs du FC Grenoble Rugby placés en garde à vue après une plainte pour viol

FC Grenoble Rugby viol

Six rugbymen membres du FC Grenoble ont été placés en garde à vue à la suite d’une plainte pour viol déposée contre eux à Bordeaux.

Droguée, puis violée

Six joueurs du FC Grenoble Rugby ont été convoqués ce mercredi 22 mars à l’hôtel de police de Grenoble. Ils ont été entendus par la police dans le cadre d’une enquête pour viol, rapporte L’Huffington Post. Les enquêteurs bordelais sont ainsi arrivés mardi à Grenoble pour procéder aux auditions.

Trois joueurs sont entrés à l’hôtel de police accompagnés d’avocats. Les trois autres sont arrivés seuls par l’arrière du bâtiment, selon le journaliste de l’AFP.

Les faits se seraient produits le 11 mars dernier, après la défaite du FC Grenoble contre le club local de l’Union Bordeaux-Bègles. Les joueurs auraient rencontré une jeune femme en boîte de nuit. Ils l’auraient alors droguée, puis emmenée dans un hôtel de Bordeaux où ils l’auraient violée.

Mise à pied des joueurs

Vendredi dernier, afin d’éviter tout amalgame entre cette enquête, qui relève de comportements individuels et privés, et le FC Grenoble Rugby, les dirigeants du club avaient décidé de mettre à pied à titre conservatoire les joueurs concernés.

Selon l’Équipe, les premières ligne Loïck Jammes et Denis Coulson, les troisièmes ligne Rory Grice, Dylan Hayes et Peter Kimlin ainsi que le trois quart centre Chris Farrell sont les six concernés par cette affaire.

Publié le mercredi 22 mars 2017 à 16:05, modifications mercredi 22 mars 2017 à 15:15

Vous aimerez aussi

Participer:

Proposer une correction Ecrire un article sur le sujet

Suivez-nous:

Discuttez !